Covid-19 : les Burundais avec une double nationalité autorisés à repartir


Le ministère des relations extérieures du Burundi a pris la décision hier. Il y a une semaine, les autorités avaient refusé le rapatriement de plusieurs dizaines de personnes. (SOS Médias Burundi)

Toutefois, précise la note, « seuls sont concernés par la mesure, ceux qui n’ont pas de résidence permanente au Burundi, et qui ont été frappés par l’annulation des vols commerciaux alors qu’ils séjournaient pour une certaine durée au Burundi ».

Les autres personnes détenant une double nationalité et qui résident au Burundi ou y exercent des activités ne sont donc pas concernées.

Déborah* a une proche coincée à Bujumbura. Elle se dit soulagée, mais doute encore : «J’y croirais une fois qu’elle sera dans l’avion et que celui-ci aura décollé ».

La majorité des individus qui n’ont pas pu quitter le territoire sont des Belgo-Burundais.

__________________

*Nom d’emprunt