Ntega : des échauffourées entre opposants et membres du CNDD-FDD font trois blessés

Ntega : des échauffourées entre opposants et membres du CNDD-FDD font trois blessés

La confrontation a eu lieu hier sur la colline de Gatwe (commune de Ntega, province de Kirundo). Deux groupes de militants, du CNDD-FDD et du CNL se sont affrontés. Trois individus ont été blessés avant d’être évacués vers une structure sanitaire. Une vague d’arrestations a visé des opposants depuis. (SOS Médias Burundi)

Selon des témoins, la bagarre a éclaté vers 17h. Les militants du CNL revenaient de leur permanence à Ntega. Des militants du CNDD-FDD leur ont barré la route, d’après nos sources. Une bagarre a alors éclaté faisant trois blessés, deux membres du CNL, un chef de zone, militant CNDD-FDD.

Les blessés ont été évacués vers l’hôpital de Kirundo où un agent de sécurité a dû s’interposer pour éviter une nouvelle bagarre, selon une source locale. Les responsables des deux formations politiques se rejettent la responsabilité. Le CNDD-FDD parle d’une agression des militants CNL, tandis que ces derniers évoquent la légitime défense.

L’autorité locale met en cause les militants CNL. La police et l’administration ont depuis lancé une série d’arrestations dont 4 militants du CNL et 2 du CNDD-FDD.

Les responsables du CNL disent avoir compté 18 interpellations dans leurs rangs. Alors que les élections se tiennent dans un mois, la tension monte entre les militants des deux formations. Une vingtaine de membres du CNL se sont rendus hier au cabinet du gouverneur pour y trouver protection.

Previous Deux membres du CNL interpellés à Kinyinya
Next CFOR ARUSHA dénonce la recrudescence des exécutions extra judiciaires au Burundi

About author

You might also like

Politique

Rutegama (Muramvya) : la maison du responsable du CNL visée

La clôture qui entoure la maison de Fiacre Niyokindi, président du parti Congrès National pour la Liberté (CNL) a été brûlée vers 4 heures la nuit dernière. La maison a

Politique

Attaque des camps militaires de Bujumbura en décembre 2015 : des militants de droits humains et les familles de victimes exigent la vérité et réclament justice

Massacres Ce matin du 12 décembre 2015, un reporter de SOS Médias Burundi se rend dans les quartiers de la zone de Nyakabiga (au centre de Bujumbura). Après une vingtaine

Politique

le torchon brûle au sein du mouvement des femmes et filles pour la paix et la sécurité au Burundi

Une trentaine de femmes et filles membres du mouvement des femmes et des filles pour la paix et la sécurité au Burundi et amis du mouvement s’insurge contre les élections