Burundi-élections 2020, breakingnews Suivez le direct ici


Suivez ici l’actualité du triple scrutin qui se déroule au Burundi

______________________

Jeudi, 21 mai:18H00, l’accès aux réseaux sociaux (RS) a été rétabli au Burundi. Des habitants et journalistes locaux le confirment.

21/05 – Mpanda (Bubanza, Ouest) : un mandataire du CNL condamné (procès en flagrance) à 6 mois de prison, les 4 autres sont relaxés. Ils étaient poursuivis pour « perturbation des élections ». Plaidant non coupable, ils ont par ailleurs indiqué que 2 autres militants arrêtés en même temps qu’eux (par des Imbonerakure) restent introuvables.

J’exhorte toutes les parties à s’abstenir de provocations et à permettre la tenue d’élections sans violences afin que chaque citoyen ait la possibilité d’exercer ses droits démocratiques.

Mike Pompeo, secrétaire d’État des États-Unies d’Amérique

21/05 – Cankuzo, (Est-Burundi) : 3 militants du CNL dont 1 mandataire ont été interpellés hier à Cankuzo et Cendajuru. Des agents de la commission électorale les ont mis en cause « d’avoir fait de la propagande le jour du scrutin ».

21/05 – 12H00 : la censure d’internet reste maintenue. On ne peut pas accéder aux réseaux sociaux comme Whatsapp, Facebook, Twitter ou Youtube, depuis tôt dans la matinée de ce 20 Mai, jour des élections.

21/05 – Butihinda Kobero (Muyinga,Nord-Est) : 2 mandataires CNL arrêtés hier soir avant le comptage des voix. Giteranyi : 12 membres CNL interpellés hier soir et 5 autres à Muyinga. Sont accusés de « perturber les élections ».

21/05 – Rango (Kayanza, Nord) : un membre du CNL condamné (procès en flagrance) à une amende de 200 000 FBU pour « perturbation du processus électoral ». Il s’est défendu en expliquant qu’il s’était opposé à ce que des gens votent plusieurs fois.

21/05 – Businde-Gahombo (Kayanza, Nord) : 6 mandataires CNL ont été interpellés hier soir. Il leur a été reproché de refuser la présence de policiers lors du comptage des voix.

____________________

23H56 – Makamba (Sud) : des présidents de bureaux de vote dans toutes les communes ont confectionné leur propre PV et ils obligent aux mandataires de les signer. Jusqu’à 23H59, les urnes étaient encore sur les centres de vote. Des problèmes de moyens de transport évoqués. Plusieurs militants du CNL interpellés dans différentes localités cette nuit.

23H15 : des dysfonctionnements ont été observés lors de l’acheminent des urnes vers les centres de collecte de résultats. Ce soir (23:30), des urnes n’ont pas encore été réceptionnées.

21H45 Rumonge : le tribunal de grande instance vient d’acquitter 9 mandataires du CNL qui étaient poursuivis pour « perturbation des élections ».

20H46 – Des militants CNL restés aux bureaux de vote de Rugombo, Mugina, Mabayi et Buganda, agressés par des policiers.

20H44 – Rugombo (Cibitoke, Nord-Ouest) : Edouard Ntawuzahihera, représentant local des jeunes du CNL enlevé ce soir.

20H37 – Bubanza : 5 membres du CNL accusés de « battre campagne le jour des élections et propagation de fausses informations » ont été entendus par le tribunal de province. L’audience reportée pour demain par manque de témoins.

20H18 -Nyabihanga – Mwaro: 2 mandataires CNL arrêtés et remplacés par des Imbonerakure.

20:15: Bururi tous les mandataires du parti CNL et observateurs expulsés des bureaux de vote et se voient refuser le droit de participer au comptage de voix.

17H30 – Marangara Ngozi: 5 mandataires du parti CNL arrêtés par la police au bureau de vote de Marangara. Ils sont détenus dans les cachots de la police.

17H20 -Bubanza (Ouest) : arrestations de 5 membres du CNL. Le tribunal de grande instance saisi pour un procès en flagrance.

17H20 -Mabanda (Makamba, Sud) : 2 Imborekakure interpellés en possession de plusieurs cartes d’électeurs dans le centre de vote de l’Écofo de Kigamba. Ils se trouvent entre les mains de la police communal.

17h00- Kiremba (Ngozi) : la police arrête 15 mandataires du CNL à la fermeture des bureaux de vote. D’autres mandataires ont pris la fuite de peur d’être interpellés. Le comptage des voix se fait désormais à huis clos (sources locales)

15H30 – Cibitoke (Nord-Ouest) : 8 membres du CNDDFDD ont été attrapés avec beaucoup de cartes d’électeurs au chef-lieu de la province aux bureaux de vote de l’Ecofo Karurama 3, Ecofo Buhinyuza 2, Ecofo Kagazi 3. Ils ont été conduit au cachot du commissariat mais ont été relâchés après 2 heures.

15H – Cibitoke (Nord-Ouest) : Ecofo Buhindo de la commune Murwi, 5 membres du CNDDFDD ont été attrapés avec plusieurs cartes d’électeurs mais la police a refusé de les interpeller.

14H51- Makamba : 9 militants du CNL interpellés par la police sur la colline de Kayoba. On leur reproche de battre campagne sur les files d’attente. Tous ont été embarqués au commissariat communal. Dans la même commune, sur la colline de Gasange, des mandataires du CNL se sont vus refuser l’accès aux bureaux de vote.

14H50 – Musave (Rumonge) : des électeurs sommés par des Imbonerakure de voter CNDD-FDD.

14H30 – Nyarubimba – Vyanda (Bururi) : des mandataires du CNL chassés

14H00 – Gasanda (Bururi) : des mandataires du CNL expulsés

13H11 – Ciya (Bubanza) : des militants du Sahwanya Frodebu dénoncent « le vote à plusieurs reprises » de membres du
CNDD-FDD.

13H10 – Ciya (Bubanza) : un mandataire du Sahwanya Frodebu arrêté. Il est accusé d’avoir volé un drapeau du CNDD-FDD.

Le refus du résultat des urnes a été provoqué par de l’ignorance. Avec les séances de moralisation, nous savons distinguer désormais le bien du mal. Les élections sont comme le semis. Cette année tu peux récolter en abondance et l’autre tu peux ne rien récolter.

Pierre Nkurunziza, à sa sortie du bureau de vote à Mwumba (Ngozi).

13H04 – Giheta (Gitega) : une dizaine de mandataires du CNL des collines de Bihororo , Nyambeho, Mitimire et Nyarunazi arrêtés pour « rébellion » (sources locales).

13H03 – Agathon Rwasa : « J’espère que tout ira bien. Et tout ce que je peux faire, c’est d’en appeler à la responsabilité de tout un chacun. Que l’on respecte la volonté du peuple qui est déterminé au changement en quelque sorte ».

Si nous ne sommes pas satisfaits par les résultats des urnes, nous allons saisir les juridictions compétentes. Mais ce n’est pas le moment de le dire.

Agathon Rwasa, candidat du CNL devant la presse

13H00 – Bujumbura – Les étudiants originaire de l’intérieur du pays n’ont pas la possibilité de voter dans les centres de vote de la capitale.

12H10 – Ngozi (Ecofo Buye) – Selon Pierre Nkurunziza, le scrutin est particulier. « Les élections ont été financées par les Burundais sans l’intervention des étrangers. C’est un bon commencent pour ceux qui vont nous diriger dans l’avenir« , a-t-il déclaré.

12H00 – Ngozi (Ecofo Buye) – Le président de la République, Pierre Nkurunziza est arrivé à vélo au bureau de vote de son village natal.

11H30 – Makamba, une candidate du CNL à l’élection communale détenue (à Kibimba). Un mandataire du même parti battu à Nyanza-Lac et plusieurs autres expulsés des bureaux de vote.

10H30 – 4 mandataires du CNL arrêtés ce matin au bureau de vote de Kiremba. Ils ont été relâchés après la protestation des électeurs présents.

10H30 – Kiremba (Ngozi),le candidat du parti CNL Agathon Rwasa et son épouse ont voté. Les journalistes ont été empêchés de prendre des images sur ordre de la CECI. M. Rwasa a dénoncé la censure d’internet. « Il peut s’agir d’une manière de frauder les élections”, selon lui.

10H11-Le candidat du parti au pouvoir CNDD_FDD, Évariste Ndayishimiye et son épouse Angeline Ndayubaha ont voté à Bubu (Giheta )

10H10 – Gitega : des mesures de protection contre le Coronavirus prises dans certains bureaux de vote comme ici à Bubu où se rendra le candidat du CNDD-FDD, Évariste Ndayishimiye.

10h05 – Gitega : des électeurs ont reçu plus d’une carte d’électeur comme cette jeune femme à Gitega. Le candidat de l’ UPRONA à la présidentielle Sindimwo Gaston dénonce des manquements favorisés par la CENI au profit du CNDD_FDD…

10H00 – Deux mandataires du CNL arrêtés par l’administrateur de Giheta (Gitega) pour avoir créé « un désordre ». Ils se seraient retrouvés dans un même bureau de vote, ce qui n’est pas permis selon l’administration communale.

9H00 – Buruhukiro (Rumonge) – Un responsable local du CNL assassiné cette nuit. Les auteurs ont pris la fuite. Ils auraient été identifiés.

8H15 – Bujumbura : le matériel n’est pas installé dans les bureaux de vote de la zone de Kinindo (Sud) Les électeurs en file indienne attendent de voter.

20/05 – 7H00 – Les réseaux sociaux en mode en mode off – « Blackout » total ou accès impossible pour les principaux réseaux sociaux au Burundi. Les services coupés sont : WhatsApp, Facebook, YouTube, Twitter et Telegram. Seules, les personnes équipées de technologies pour parer au blocage sont en mesure d’échanger des messages.