Mort de Pierre Nkurunziza : les réactions à Bujumbura

Mort de Pierre Nkurunziza : les réactions à Bujumbura

Aussitôt après la confirmation de la mort du président burundais, notre reporter est allé à la rencontre des habitants de la capitale économique. (SOS Médias Burundi)

« Il n’y a pas de sentiment de panique chez eux », selon lui. Mais le gros des citadins s’est empressé de rentrer, a-t-il constaté.

Dans le centre ville peu avant 19 heures, les rues se sont vidées rapidement. Les habitants n’ont pas manifesté de craintes particulières. Aucun mouvement supplémentaire de la police ou de l’armée n’a été observé.

Toutefois, les files d’attente dans les deux parkings de bus de la ville ont été conséquentes, ce qui a aussi entraîné un embouteillage sur les principales avenues comme la Chaussée Prince Louis Rwagasore.

Une vie presque normale

Dans les quartiers, la vie se déroule presque normalement. Les bistrots sont restés ouverts et les clients étanchent leur soif comme si de rien n’était.

Ce qui étonne le plus, raconte notre reporter, « c’est que les drapeaux ne sont pas tous en berne, alors qu’un deuil de 7 jours a été décrété ».

Ce soir, la circulation dans Bujumbura n’est pas aussi intense que d’accoutumée.

« In mémorial »

La disparition de Pierre Nkurunziza alimente toutes les conversations.

« Je pense qu’il a eu le temps de se remettre à Dieu. Je lui souhaite une vie éternelle », murmure un jeune homme.

Une jeune commerçante spécialisée dans les légumes tonne : « Son comportement n’augurait rien de bon. Se moquer du monde entier frappé par le Coronavirus, et parler de Dieu à tord et à travers… Que Dieu l’accueille quand-même. J’ai deux enfants, et je n’ai pas payé les frais d’accouchement, il aura fait des choses malgré tout ! ».

Chants religieux

La télévision nationale (RTNB) et la Rema TV (pro pouvoir) diffusent depuis la fin de l’après-midi des chants religieux, ponctués de communiqués d’hommage. Tous lus par Prosper Ntahorwamiye, le porte-parole du gouvernement.

_________________________________

Photo : Pierre Nkurunziza et son épouse Denise Bucumi en marge de l’enterrement de l’ancien président Jean Baptiste Bagaza, le 17 mai 2016.

Previous Gitega : la mort de Pierre Nkurunziza a stupéfié la population
Next Mort du président Nkurunziza : Bujumbura "comme un jour normal" (témoignages)

About author

You might also like

Société

Bujumbura : l’Office pour la protection de l’environnement minée par la corruption

Des employés de l’Office parlent de « détournement hors normes » des fonds fait par le responsable de l’OBPE (office burundais pour la protection de l’environnement) en complicité avec des salariés qui

Société

Burambi: des habitants retournent chez eux après quelques semaines d’insécurité, ils sont rançonnés

Plusieurs habitants de différentes localités en commune de Burambi (province de Rumonge, sud ouest du Burundi) ont fui leur ménage depuis fin août dernier suite à des combats entre les

Société

Rumonge : deux hommes arrêtés

Il s’agit d’un certain Nyandwi et Georges, bouchiers au marché de Minago en commune et province Rumonge au Sud-ouest du Burundi. Ils ont été arrêtés dans l’après midi de ce