Gitega : deux personnes tuées en moins de trois jours


Burundi Gitega

Il s’agit de Philibert Ntahimpera et Prime Sindibagira. Le premier a été tué à coups de gourdins lors d’une bagarre dans une buvette sur la colline de Jimbi, dans la commune urbaine de Gitega (centre du Burundi). C’était le 25 juillet 2020. Le second a été assassiné par des inconnus sur la colline de Kivuvu, en zone de Mutoyi, dans la commune de Bugendana dans la même province. (SOS Médias Burundi)

Pour le premier cas de Philibert Ntahimpera, l’auteur de l’assassinat a été arrêté et traduit devant la justice. « Il a plaidé coupable. Lors de la bagarre, l’homme avait également blessé un certain Jean Claude Bukeyeneza.
Dans un procès de flagrance, le tribunal de province l’a puni à 20 ans de prison », selon des sources proches du dossier.

Le deuxième individu a été tué ce lundi.

Selon des témoins, le corps de Prime Sindibagira a été retrouvé décapité. « Il avait passé le soir à prendre un verre dans une buvette située sur la colline de Kivuvu. Son épouse a attendu qu’il rentre en vain. C’est hier qu’on a retrouvé son corps. Ses bourreaux l’avaient également décapité », racontent-ils.

Selon Charles Nahishakiye, chef de zone de Mutoyi, le mobile de cet assassinat n’est pas connu.
Il pense que l’acte serait lié aux conflits fonciers.

Une personne soupçonnée dans cette affaire a été arrêtée hier.

Elle est détenue au cachot de la police locale pour une enquête.