Attaque de Gahuni: 11 habitants et 5 rebelles tués ( sources policières)


Après l’attaque d’un groupe armé en provenance de la RDC hier, à Gahuni dans la commune de Bugarama( province de Rumonge, sud-ouest du Burundi), le bilan fait état de 16 personnes tuées. (SOS Médias Burundi)

D’après des sources policières qui se sont confiées à SOS Médias Burundi, 10 habitants qui avaient été enlevés par les hommes armés ont été ligotés avant d’être exécutés.
Le onzième est décédé au centre de santé de la zone de Ruteme.
Il faisait partie d’un groupe de trois individus qui avaient pu être récupérés par les militaires et policiers,déployés dans la localité depuis hier.

Selon nos sources, 5 rebelles ont été tués.
« Les combats se sont poursuivis et pendant la nuit, 5 rebelles ont été tués après être capturés », ont témoigné des sources policières.

Le mouvement rebelle Red Tabara, basé au Sud Kivu, à l’est de la RDC a affirmé hier soir dans un communiqué qu’une de ses positions a été attaquée par des policiers et des jeunes Imbonerakure.

Le groupe armé a annoncé avoir « neutralisé 9 policiers et une vingtaines d’Imbonerakure et saisi leurs armes et munitions ».

Le porte parole du mouvement n’a pas voulu répondre aux questions de SOS Médias Burundi, pour plus de détails.

Jusqu’à présent, les autorités provinciales à Rumonge, l’armée et la police ne se sont pas encore exprimées sur cette attaque.

_________________

Photo: chef-lieu de la commune de Bugarama