Lusenda: les réfugiés burundais qui s’étaient évadés sont retournés au camp

Lusenda: les réfugiés burundais qui s’étaient évadés sont retournés au camp

C’est l’ONG African Initiative for Relief and Development (AIRD) et les autorités locales qui les ont convaincus. Ils avaient fui le camp de Lusenda, en province du Sud-Kivu à l’est de la RDC hier. Ils disent qu’ils viennent de passer cinq mois sans recevoir d’aide alimentaire. (SOS Médias Burundi)

Un millier de réfugiés burundais s’était évadé du camp de Lusenda hier.

Arrivés à une quinzaine de kilomètres du camp à Mboko dans le secteur Tanganyika, l’autorité locale en collaboration avec l’ONG African Initiative for Relief and Development ont négocié leur retour à Lusenda, ce que les concernés ont accepté.

« On nous a promis que notre problème sera traité dans quatre jours. Ils nous ont rassurés qu’ils vont se concerter avec le HCR et que tout ira mieux », a indiqué Augustin Nkurunziza, un des meneurs du groupe.

Ce n’est pas à Lusenda seulement où les Burundais dénoncent et ne supportent pas plus les mauvaises conditions de vie. Depuis mercredi dernier, plus de deux cents demandeurs d’asile burundais sont bloqués au poste frontière de Kabaregure.

Ils se sont évadés des centres de transit de Sange et Kavimvira (toujours au Sud Kivu).
Ils affirment eux aussi fuir suite à la famine.

Previous Muyinga : découverte d'un corps d’une femme
Next Kayogoro: une personne blessée dans une explosion d'une grenade

About author

You might also like

Santé

Nduta (Tanzanie) : la rougeole se propage dans le camp

Au moins 250 cas de rougeole ont été accueillis à l’hôpital de MSF ( Médecins Sans Frontières) installé dans le camp de Nduta. Tous ont contracté la maladie en moins

réfugiés

Nduta-Mtendeli: reprise des rondes nocturnes

Les rondes ont repris depuis mercredi 5 août. Les réfugiés redoutent des enlèvements ou attaques dans ces deux camps de réfugiés burundais où les cas de disparitions forcées sont monnaie

réfugiés

Plus de 3200 burundais ont fui le pays en 2020 (HCR)

Depuis le mois de mai 2020, le nombre de demandeurs d’asile burundais en Ouganda surtout au camp de Nakivale ne cesse d’augmenter. C’est aussi le cas en Tanzanie et en