Bubanza : une rentrée scolaire marquée par plusieurs besoins

Bubanza : une rentrée scolaire marquée par plusieurs besoins

Les cours ont repris dans les écoles primaires et secondaires au Burundi ce lundi. Dans la province de Bubanza (ouest), les écoles surtout les établissements à régime d’internat font face à des difficultés diverses. (SOS Médias Burundi)

Selon le directeur, le lycée de Bubanza a besoin de 300 matelas pour que les élèves aient un endroit décent pour dormir.
Des élèves internes du moins ceux qui le peuvent ont amené leurs matelas ce dimanche. Les nouveaux inscrits à ce lycée n’étant pas informés de la carence de matelas sont les plus malheureux.

La branche de l’Institut Technique Agricole du Burundi en commune de Gihanga connaît les mêmes problèmes. Selon le responsable provincial de l’enseignement, la nouvelle rentrée scolaire s’illustre par beaucoup de besoins. Il cite le manque de bancs pupitres notamment. Par exemple, sur 1928 salles de classe du cycle fondamental et 292 du cycle post fondamental, il manque 22.773 bancs pupitres, a précisé Philbert Habonimana.

Il fait savoir que 112 salles de classe ne sont pas couvertes de tôles (4.444 tôles manquent) et que 1556 sacs de ciment sont nécessaires pour terminer la construction de 126 salles de classe.

En termes de ressources humaines, la direction provinciale de Bubanza a besoin de 541enseignants supplémentaires.

________________

Photo: la Direction Provinciale de l’Enseignement de Bubanza

Previous Mahama (Rwanda): le second round de rapatriement des réfugiés burundais est prévu pour ce jeudi
Next Nakivale (Ouganda) : une centaine de réfugiés burundais demandent d’être rapatriés

About author

You might also like

Éducation

Bubanza-affaire vol des examens : une femme en détention à la place de son époux

La femme en détention est l’épouse de Roger Nduwimana, directeur de l’école fondamentale de Karinzi, en commune et province de Bubanza à l’ouest du Burundi. L’homme est activement recherché par

Éducation

Burundi : le gouvernement autorise à titre dérogatoire le redoublement des élèves qui ont échoué au concours national

Un ouf de soulagement pour près de 34 000 élèves ayant échoué le concours national édition 2019-2020.Dans un communiqué de presse, le gouvernement du Burundi vient de les autoriser à

Éducation

Kirundo : les parents contraints de supporter les charges d’enseignants « bénévoles »

La rentrée scolaire 2020-2021 a eu lieu ce lundi 7 septembre 2020. L’année a commencé avec un manque criant d’enseignants en province de Kirundo (nord du Burundi). La province a