Muyinga : les grossesses non désirées font parler d’elles en milieu scolaire

Muyinga : les grossesses non désirées font parler d’elles en milieu scolaire

Seize élèves fréquentant un lycée dans la commune de Buhinyuza ont été classés de l’école. Leu renvoi est intervenu en début de semaine. Douze parmi les élèves renvoyés sont des filles victimes des grossesses non désirées. Elles étaient admises dans le post fondamental au lycée des Martyrs de Muramba en commune de Buhinyuza, dans la province de Muyinga (nord-est du Burundi). Les organisations qui militent pour les droits humains exigent plutôt que soient poursuivis les individus qui ont abusé de la crédulité de ces filles. (SOS Médias Burundi)

Selon la direction communale de l’enseignement à Buhinyuza, des enquêtes minutieuses ont été menées pour déterminer les élèves enceintes ainsi que les auteurs de leur grossesse.

« Il y a eu un test de masse pour les filles des classes-post fondamental et 12 ont été positives aux tests de grossesse. Trois garçons du même établissement figurent parmi les auteurs. D’autres sont essentiellement des commerçants et des conducteurs de taxi motos », indique une source proche du dossier.

Parmi les filles renvoyées, se trouve une qui a été abusée par son enseignant, qui pourtant n’a pas été inquiété, ce qui a suscité une indignation de la part de l’opinion publique qui estime que c’était plutôt l’éducateur qui devait être condamné.

Certaines associations oeuvrant dans le domaine des droits de l’homme et plus particulièrement des femmes exigent une enquête plus approfondie pour savoir la cause de ces incidents et surtout mettre la main sur les auteurs des grossesses non désirées en milieu scolaire.

Signalons que 59 filles avaient été renvoyées de l’école durant l’annee scolaire écoulée en province de Muyinga pour les mêmes raisons.

_____________

Photo : la province de Muyinga

Previous Giharo : des propriétaires de moulins disent être victimes de décisions contradictoires des autorités
Next Burundi : la CVR enfonce le clou