Buyengero: des vaches appartenant à un retraité ex FAB empoisonnées


Un troupeau de quinze vaches a été empoisonné dans la nuit de samedi à dimanche sur la colline de Gasenyi, dans la commune de Buyengero (province de Rumonge, sud-ouest du Burundi). Le bétail ciblé appartient à Valentin Ndyibingoye, un retraité ex FAB (Forces Armées Burundaises avant l’intégration de groupes armés). Des habitants soupçonnent des jeunes Imbonerakure d’avoir commis l’acte. (SOS Médias Burundi)

Selon des sources locales, les auteurs se sont improvisés à la résidence de M. Ndyibingoye pendant la nuit.

« Ils sont arrivés en groupe pendant la nuit, avec des gourdins et habillés de longs menteaux. Au travers la fenêtre, on les a aperçus entrain de forcer pour accéder à l’intérieur de l’enclos où se trouvaient les vaches de Ndyibingoye, mais on ne pouvait pas crier au secours. Après quelques minutes, ils sont partis », racontent des voisins.

Ce dimanche matin, les membres de sa famille se sont réveillés dans la détresse.
Une des vaches était déjà morte, quatorze autres agonisaient.

« Quand nous avons ouvert la porte, nous avons été surpris de voir que nos vaches agonisaient. Des voisins nous ont signalés avoir aperçu des gens entrer à l’intérieur de l’enclos pendant la nuit. Ils ont certainement empoisonné le troupeau », ont raconté avec détresse les proches du retraité.

Des habitants soupçonnent des jeunes Imbonerakure d’avoir commis le forfait.
Ils affirment que ces Imbonerakure ont voulu tuer le troupeau pour avoir manqué M. Ndyibingoye.
Ils l’accusent de refuser d’adhérer au parti CNDD-FDD.

Selon nos sources, le retraité ex FAB a fui depuis quelques temps. Il était intimidé par des Imbonerakure qui l’accusent d’appartenir aux mouvements armés récemment signalés dans la localité.

Sa femme et ses 3 enfants ont aussi récemment été arrêtés et subi un interrogatoire en vue de donner des renseignements sur lui.