Mtendeli : un réfugié burundais relâché après une courte détention dans un endroit inconnu


Viator Nzoyihaya connu sous le sobriquet de Gasongo a été retrouvé ce lundi. Il est incapable de raconter ce qui lui est arrivé, selon ses proches qui craignent pour sa santé. L’homme avait été kidnappé la veille par des hommes à bord d’un véhicule civil. Il a été détenu dans un endroit jusqu’ici tenu secret. La police tanzanienne n’a pas encore identifié les individus qui l’avaient enlevé. (SOS Médias Burundi)

Selon des témoins, M. Nzoyihaya a été kidnappé alors qu’il se trouvait à l’intérieur du camp.

« Ce sont des hommes inconnus qui l’on kidnappé et embarqué rapidement à bord d’un véhicule aux vitres teintées. Nous avons alerté la police et les responsables du camp, en vain », racontent-ils.

Ce lundi, dans l’après-midi, il a été retrouvé non loin de son domicile. « Nous avons été surpris de retrouver Nzoyihaya tout près de chez-lui. Toutefois, il ne se rappelle plus rien. Il n’a même pas l’idée de l’endroit où il a passé la nuit, de ceux qui l’ont enlevé, moins encore comment il est retourné au camp », racontent ses proches qui pensent qu’il a été torturé.

La victime tient une petite boucherie dans le camp de Mtendeli.

Des réfugiés burundais de Mtendeli dénoncent ce qu’ils qualifient de « plan d’intimider des intellectuels, commerçants, jeunes gens et opposants politiques accusés d’empêcher d’autres réfugiés de retourner au Burundi ».

Le camp de Mtendeli abrite plus de 30.000 réfugiés burundais qui ont fui en 2015 suite à la crise due à un autre mandat controversé de feu président Pierre Nkurunziza.