La RDC expulse une quarantaine de Burundais

La RDC expulse une quarantaine de Burundais

Quarante huit Burundais dont trois enfants et quatre femmes ont été refoulés de la République démocratique du Congo. Ils sont arrivés dans la nuit de lundi à mardi au poste de police de migration de la zone de Kabonga, en commune de Nyanza-Lac dans la province de Makamba( sud du Burundi). (SOS Médias Burundi)

Selon une source locale, le bateau en provenance de la RDC a accosté au poste de migration de Kabonga. Cinquante trois personnes dont cinq membres d’équipage et quarante huit Burundais étaient à bord.

Les Burundais qui sont rentrés ont été expulsés par des autorités congolaises, selon nos sources.

Une source policière indique que les concernés étaient partis en République Démocratique du Congo à la recherche du travail, en janvier 2020.

Parmi les refoulés, il y a trois enfants et quatre femmes.

Originaires de sept différentes provinces du Burundi, ils sont encore au chef-lieu de la zone de Kabonga. Ils attendent les résultats du test Covid-19 pour pouvoir regagner leur famille, explique une source administrative.

_____________

Photo : des individus du groupe refoulé de la RDC à Kabonga( DR)

Previous Burundi: la presse a été interdite de couvrir la vente aux enchères des biens des "putschistes"
Next Bujumbura: un bras de fer au sein du CNDD-FDD paralyse les activités administratives à kanyosha

About author

You might also like

Politique

Ngozi : dix ans de prison pour des membres du parti CNL

Hier, les juges du tribunal de grande instance de Ngozi (Nord du pays) ont prononcé une peine de10 années de prison contre 17 militants du principal parti d’opposition, le CNL.

Politique

Muyinga: L’intolérance politique gagne du terrain

Des échauffourées ont éclatées entre militants du CNL et ceux du Cndd-Fdd hier vers 22 h sur la Colline Nyaruhengeri en  commune de Buhinyuza. Des militants du CNL à Nyaruhengeri

Politique

Rumonge : Le représentant du parti CNL en zone de Minago sous les verrous

Il a été arrêté  dans la matinée de ce lundi 23 septembre par un groupe d’Imbonerakure de la zone de Minago en commune et province de Rumonge sur ordre du