Kanyosha: un membre du CNL enlevé


Augustin Simbahwanya a été kidnappé ce mardi 17 novembre sur la colline de Kabumba en zone de Ruyaga dans la commune de Kanyosha (province de Bujumbura, ouest du Burundi). Les ravisseurs, deux hommes armés non identifiés l’ont embarqué sur une moto qui a pris la direction de la capitale économique Bujumbura. Se famille affirme l’avoir cherché dans tous les cachots, en vain. Elle craint pour sa sécurité. (SOS Médias Burundi)

Selon ses proches , Augustin Simbahwanya rentrait de la ville de Bujumbura où il exerce le métier de maçon quand il a été kidnappé.

« Il venait juste d’arriver chez lui à 19h quand deux hommes à bord d’une moto sont venus. Ils l’ont menacé avec un pistolet avant de l’obliger à monter sur la moto. Ensuite, ils sont partis à toute allure. J’ai crié au secours, mais personne n’était là pour intervenir », raconte un témoin qui a assisté impuissamment à la scène.

Depuis ce mercredi, les membres de sa famille l’ont cherché dans tous les cachots officiels, en vain.

Toutefois, ils affirment que des membres du parti CNDD-FDD dans la localité ont exigé une rançon à la famille pour leur montrer où il est détenu.

En juin dernier, ce militant du CNL avait été arrêté par la police en collaboration avec des jeunes Imbonerakure et des administratifs locaux.
Il a dû payer un million de francs burundais pour être libéré.

Le chef de zone de Ruyaga nous a indiqué attendre une plainte de sa famille pour suivre de près ce dossier.

_______________

Photo: chef-lieu de la commune Kanyosha