Muyinga : le SNR interpelle une femme sur fond d’affaire conjugale

Muyinga : le SNR interpelle une femme sur fond d’affaire conjugale

Sandrine Muco, infirmière à l’hôpital de Muyinga est retenue à Bujumbura dans un service des renseignements burundais, a-t-on appris. La jeune femme a été arrêtée la semaine dernière quelques jours après avoir été interrogée au parquet de Muyinga dans le cadre d’une affaire privée. (SOS Médias Burundi)

La jeune femme a été maltraitée durant son interpellation non loin de l’hôpital où elle travaille, relate un proche inquiet sur son sort.

Une histoire familiale qui tourne au pénal

La femme vivrait une séparation difficile avec son conjoint. C’est un enregistrement audio largement diffusé, qui l’a mise en difficulté. En l’occurrence, une conversation avec un membre de sa belle famille durant laquelle il est sous-entendu que son mari entretient une liaison avec « une fille de l’ethnie opposée, source de malédiction ».

Le parquet de Muyinga s’est emparé de l’affaire au lendemain de la diffusion sur les réseaux sociaux de l’audio en question. Madame Muco a été interpellée et auditionnée avant d’être relâchée. Ensuite, le dossier est devenu du ressort du service des renseignements à Bujumbura, indique une source locale.

Ingérence ?

Ce n’est pas la première fois que le SNR se saisit de litiges ou de contentieux à priori en dehors de son champ de compétences, remarquent des observateurs locaux. Récemment, le service du renseignement burundais a appréhendé des commerçants soupçonnés d’exportations frauduleuses avec le Rwanda.

Previous UE-Burundi : de plus en plus de rapprochement
Next Burundi : les violations des droits humains continuent, selon l'IDHB

About author

You might also like

Société

Makamba : la province doit une dette à des fournisseurs de matériaux depuis 2016

Ces commerçants ont fourni divers matériaux de construction d’un bâtiment à six niveaux qui servira de bureaux administratifs de la province de Makamba (sud du Burundi). Ils réclament d’importantes sommes

Société

Bugabira : manque criant d’eau potable

La commune de Bugabira en province de Kirundo au nord du Burundi connaît un manque d’eau potable depuis belle lurette. Des habitants qui ont des moyens financiers s’en approvisionnent dans

Société 0 Comments

DROITS HUMAINS : L’ Acat Burundi recense 220 cas de torture de 2017 à nos jours

Dans sa déclaration sortie à l’occasion de la journée internationale pour le soutien aux victimes de la torture, L’ACAT Burundi épingle le gouvernement burundais. Dans sa déclaration, l’Action des Chrétiens