Béni (RDC) : plusieurs morts dans une attaque armée

Béni (RDC) : plusieurs morts dans une attaque armée

Au moins 22 personnes ont été tuées la nuit de ce lundi dans une attaque d’hommes armés à Rwenzori, sur le territoire de Beni dans la province du Nord-Kivu (Est de la RDC). Les auteurs de l’attaque sont assimilés aux rebelles ougandais de l’ADF (Forces Démocratiques Alliées). C’est la troisième attaque dans la localité en moins d’un mois. Des défenseurs locaux de droits humains alertent sur des crimes sans nom. Ils demandent aux forces de sécurité de la RDC de protéger les citoyens. (SOS Médias Burundi)

L’attaque a précisément visé le village de Mwenda du secteur de Rwenzori, selon des habitants.

Nous venons encore d’être endeuillés. Des assaillants assimilés aux ADF ont tué au moins 22 civils y compris des enfants. Le bilan est encore provisoire et lourd car la recherche continue

Noela Muliwavyo, présidente de la société civile à Béni.

Des rescapés affirment que les assaillants se sont servis de machettes, couteaux et haches.

« Nous avons entendu quelques coups de fusils aux environs de 20 heures. On pensait que c’était nos militaires en patrouille. Mais malheureusement, c’était l’ennemi qui avait déjà pris assaut sur notre village », témoignent-ils tout en regrettant l’inaction de l’armée congolaise.

Le chef du village Eteni Muvunga Kimwele a dit que c’est tout le village qui pleure.

Presque tout le village a été touché par ces tueries

M. Muvunga

Ce lundi, plus de 20 corps ont été découverts dans les villages de Loselose et Loulo dans la même région de Rwenzori. Des corps en décomposition ont été inhumés.

_______________

Photo DR : enterrement des victimes de l’attaque de Mwenda, le 5 janvier 2021

Previous L'an 2020, une année très difficile pour les réfugiés burundais
Next Makamba : des tenanciers de bars relâchés après paiement d'amende

About author

You might also like

Securité

Mwakiro: un chef de zone arrêté pour tentative de meurtre

Balthazar Nyabenda, chef de zone de Mwakiro est détenu au parquet de Muyinga (nord-est du Burundi). Il est accusé d’avoir tenté de tuer l’administrateur communal de Mwakiro. Les faits remontent

Politique

Un responsable local du CNDD-FDD assassiné à Kiremba

Gratien Coyiremeye a été tué hier soir par des inconnus. Militant du parti au pouvoir, il était secrétaire collinaire du même parti à Gahororo, en commune de Kiremba dans la

Securité

Matana (Bururi) : deux Imbonerakure en prison

Jackson Sabushimike et Egide Niyongabo ont été transférés lundi dernier à la prison centrale de Bururi, apprend-on de sources locales. Tous deux appartiennent à la ligue des jeunes du parti