Ituri : trois chefs miliciens arrêtés dans la localité de Kengezi-Base

Ituri : trois chefs miliciens arrêtés dans la localité de Kengezi-Base

Les forces de sécurité congolaises disent avoir arrêté en Ituri trois hommes ce lundi. Ils sont présentés comme leaders d’un mouvement rebelle en gestation dénommé « Mouvement de Résistance pour la Dignité des Congolais (MRDC) ». Les trois hommes ont été capturés à Kengezi-Base, en chefferie des Kakwa à presque 80 kilomètres d’Aru- Centre dans le territoire d’Aru en RDC. (SOS Médias Burundi)

Les premières informations recueillies dans la région indiquent que ces hommes, tous de la nationalité congolaise ont été interceptés par des habitants. « Ils avaient sur eux plusieurs matériels et effets militaires. Parmi les matériels il y avait des cartographies de la province d’Ituri et du Nord-Kivu, des armes, l’armoirie de leur mouvement insurrectionnel, des monnaies sud soudanaises ainsi qu’un document reprenant le plan d’actions qu’ils devraient mener sur terrain », disent des habitants.

Le grand boulevard du chef-lieu de l’Ituri à Bunia

Le ministre provincial en charge de la sécurité contacté par la Voix de l’Ituri, confirme cette information mais sans avancer plus détails. Une information confirmée également par le porte parole du secteur opérationnel des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) en Ituri. « Je confirme que trois Congolais sont aux arrêts, ils sont maintenant entre les mains de nos services de sécurité grâce à la collaboration civilo-militaire. Je n’ai pas d’autres détails à donner pour le moment. Nous attendons ce que les enquêtes des services spécialisés vont nous révéler », a dit le ministre Adjio Gidi.

Ce lundi, l’armée congolaise a lancé une opération de grande envergure visant le chef rebelle du mouvement Coopérative pour le Développement du Congo (CODECO). Sa tête a également été mise à prix.
« Une récompense est disponible pour quiconque aidera l’armée à capturer ce seigneur de guerre », a affirmé le porte parole du secteur opérationnel en Ituri, jules Ngongo.

__________

Photo : le rond-point Pic Nic au chef-lieu de l’Ituri à Bunia

Previous Beni : les attaques armées se multiplient, la population laissée à elle-même
Next Bubanza : des conducteurs de taxis vélos dénoncent une gestion opaque de leurs fonds

About author

You might also like

Securité

Gitega : la police dit avoir démantèle un groupe de bandits

Dix bandits qui pillaient dans les différents quartiers de la ville de Gitega ( Centre du Burundi ) ont été arrêtés par la police. Pour anéantir tout le réseau, il

Securité

Bijombo (RDC) : un enfant tué et plus de 70 vaches volées par des Maï Maï

L’enfant est mort à Ishenge. C’est dans le groupement de Bijombo sur le territoire d’Uvira, en province du Sud-Kivu (Est de la RDC). Le jeune garçon poursuivait des vaches pillées

Securité

Mugamba: interpellation de quatre hommes dont un ancien militaire et un militaire en fonction

Gaspard Hatungimana, un retraité de l’ancienne armée burundaise avant l’intégration de mouvements armés ex FAB (Forces Armées Burundaises), Élvis Niyonkuru, un sous-officier de l’armée burundaise toujours en fonction et deux