Kirundo : deux camps du CNDD-FDD se regardent en chiens de faïence

Kirundo : deux camps du CNDD-FDD se regardent en chiens de faïence

Depuis quelques temps, des habitants de la province de Kirundo (Nord du Burundi) rapportent une tension qui monte entre deux groupes constitués de membres du parti CNDD-FDD dans la région. L’exemple qu’ils donnent est l’affrontement entre les fidèles de l’ancien député Jean-Baptiste Nzigamasabo et du commissaire national en charge de l’idéologie au sein du CNDD-FDD Anastase Manirambona. Cet ancien colonel est connu pour la promotion des intellectuels contrairement à son rival. Des habitants craignent la recrudescence des abus contre des opposants et militants du CNDD-FDD modérés, l’ancien député étant apparemment en position de force. (SOS Médias Burundi)

Les deux camps se sont naturellement constitués après la récente approbation du secrétaire général du CNDD-FDD Réverien Ndikuriyo. « Des militants du CNDD-FDD ont depuis, commencé à s’aligner chacun derrière celui qu’il croit être en position de force. C’est question d’intérêt, mais cela a négativement divisé les membres du parti jusqu’à s’affronter », disent des sources locales.

Un affrontement a opposé ces derniers jours des supporters de Manirambona à ceux de Nzigamasabo, connu sous le sobriquet de Gihahe. « Dernièrement, des fidèles d’Anastase se sont affrontés à ceux de Gihahe dans un bistrot à Kirundo.
Deux supporters de ce dernier ont été blessés. Ils ont été soignés à leur domicile pour étouffer l’affaire. Les noms des blessés n’ont pas été aussi dévoilés », racontent nos sources.

Qui sont les deux rivaux ?

Les deux hommes sont originaires de la commune de Busoni. Ils ont combattu dans l’ancien mouvement rebelle Hutu, le CNDD-FDD devenu parti présidentiel en 2005.

En T-shirt du CNDD-FDD à droite, Jean-Baptiste Nzigamasabo dit Gihahe à côté du secrétaire général du CNDD-FDD, le 5 février 2021 à Kirundo

Entre 2005 et 2015, Nzigamasabo qui a choisi de résider sur sa colline natale non loin de la frontière avec le Rwanda était incontournable dans le choix des natifs de Kirundo à nommer dans des postes juteux ou à promouvoir.
Il est considéré par des militants non zélés du CNDD-FDD, des activistes et opposants comme un « dur et intransigeant « . « Il pouvait convoquer des fonctionnaires issus du CNDD-FDD qui étaient accusés de dérapages dans leur fonction à sa résidence. Il les fouettait lui-même sous protection d’une armada de jeunes Imbonerakure armés et chargés de sa sécurité. Il avait changé sa résidence en un tribunal cachot à tel point qu’il pouvait y détenir des gens. Il semait la terreur », se rappellent des habitants de Busoni.

Ils disent craindre son retour en force. C’est un ami de longue date du nouveau secrétaire général du CNDD-FDD Réverien Ndikuriyo avec qui il partage plusieurs attitudes.

Anastase Manirambona lui, a quitté l’armée en 2016 pour aller s’occuper de la politique. Il est aujourd’hui commissaire national chargé de la mobilisation, de l’idéologie et de la diaspora. Un poste qui lui a valu du respect à Kirundo. « Ça lui a également permis de s’enrichir plus vite et de s’imposer au détriment de Gihahe. Il a construit un hôtel et des cadres du pays en mission devraient passer la nuit à son hôtel. Presque tous les séminaires et réunions s’y déroulaient aussi. Depuis quelques années, il avait le dernier mot sur le choix des natifs à promouvoir. Même le nouveau ministre de la défense (ancien gouverneur de Kirundo) a été proposé par lui », expliquent des sources concordantes.

___________

Photo : le premier à gauche, Anastase Manirambona lors du congrès extraordinaire qui a élevé Réverien Ndikuriyo au poste de secrétaire général du CNDD-FDD, le 24 janvier 2021 à Gitega

Previous Nord-Kivu : un quatrième cas de la maladie à virus Ebola annoncé à Butembo
Next Béni (RDC) : quatre personnes tuées dans une attaque armée

About author

You might also like

Politique

Kayogoro : Cinq membres du CNL en détention

La police a arrêté le week-end dernier cinq militant du CNL. Les faits se sont déroulés sur la colline de Mayange (zone de Bigina, commune de Kayogoro, province de Makamba,

Politique

Mwaro: disparition de sept hommes arrêtés par les renseignements

Gervais Nteziryayo , Martin Bukuru, Sigsmond Mpawenimana, Jean Marie, Philibert , Tite Nsavyimana et Eric sont introuvables. Ils avaient été interpellés par le responsable provincial des renseignements le 7 octobre

Politique

Mabayi: des Imbonerakure accusés de meurtre

Une personne assimilée à un voleur a été tuée hier dans la nuit. Le fait a eu lieu sur la colline de Mukaka en zone de Buhoro dans la commune