Ruyigi : deux jeunes du CNDD-FDD en détention depuis une semaine

Ruyigi : deux jeunes du CNDD-FDD en détention depuis une semaine

Il s’agit de Réverien Ndikumana surnommé Kamoteri et Vianney Nyandwi membres de la ligue de jeunes Imbonerakure du parti CNDD-FDD. Ils viennent de passer une semaine à la prison de Ruyigi (Est du Burundi). (SOS Médias Burundi)

Ils sont poursuivis dans une affaire de vol à main armée qui a visé un commerçant du quartier de Gasanda au chef-lieu de province.

Selon des témoins, les deux Imbonerakure ont été arrêtés le 17 mars. « Le 5 mars, Bonaventure Ndayishimiye, un commerçant de Ruyigi s’est fait attaquer par deux individus armés de fusils. Ils l’ ont blessé et pris un montant de trois millions avant de disparaître dans la nature. Toutefois, il les a reconnus et a révélé leur identité à la police », disent des sources proches du dossier.

Après être interpellés par la police, les deux jeunes hommes auraient reconnu les allégations en plus d’affirmer détenir deux armes à feu : un pistolet et une kalachnikov. Brièvement détenus au commissariat de la police, ils ont été transférés à la prison après.

Selon des habitants, les deux jeunes imbonerakure sont connus dans beaucoup d’actes de persécution contre les opposants à Ruyigi. L’ administration de Ruyigi et le secrétaire provincial du CNDD-FDD n’ont pas voulu réagir à l’affaire.

____________

Photo : chef-lieu de la province Ruyigi

Previous RDC-Beni : cinq morts dans une embuscade d'hommes armés
Next Beni : dix-sept personnes tuées dans une attaque rebelle

About author

You might also like

Securité

Mabayi: deux militaires tués et quatre autres blessés

Deux militaires burundais ont été tués, quatre autre grièvement blessés dans une attaque survenue dans la réserve naturelle de la Kibira. Elle s’est déroulée dans la commune de Mabayi, en

Politique

Arrestations en cascade de militants du CNL à Gisuru

Sept membres du parti CNL ont été interpellés en moins de deux semaines par la police en collaboration avec des jeunes Imbonerakure sur différentes collines de la commune de Gisuru,

Securité

Manifestation anti-Monusco : deux morts près de Goma

Deux jeunes gens ont été tués hier aux environs de 20 heures. C’était au cours d’une manifestation des habitants qui réclament le départ du contingent onusien (Monusco) au quartier Buhene