Gitega : le tribunal a entendu l’homme qui a des troubles mentaux détenu pour sa sympathie aux putschistes

Gitega : le tribunal a entendu l’homme qui a des troubles mentaux détenu pour sa sympathie aux putschistes

Emmanuel Ntakiyiruta a comparu devant la chambre de conseil du tribunal de grande instance de Gitega (centre du Burundi) ce jeudi. L’homme de 58 ans a été arrêté au début du mois de mars dernier devant la prison centrale de Gitega (capital politique). Son avocat espère une décision sage du juge pour qu’il puisse aller continuer son traitement. (SOS Médias Burundi)

C’est l’après-midi que le tribunal de grande instance de Gitega a entendu M. Ntakiyiruta. Il est poursuivi pour deux infractions : outrage aux institutions de la République et aux cadres du CNDD-FDD, le parti au pouvoir.

Son avocat a indiqué aux juges que les propos de son client étaient liés à la crise de sa maladie mentale qu’il a depuis plus de 10 ans. Maître Didier Sabokwigura a rappelé que l’état mental de son client est connu de tous dans la ville de Gitega.

Il dit être confiant de la neutralité et impartialité des juges constituant le siège qu’avec la présentation des documents médicaux du centre de soins mentaux de Gitega prouvant la prescription médicale d’injection mensuelle d’Haldol (antipsychotique), son client pourra être relâché.

La décision du tribunal est attendue dans un délai ne dépassant pas 48 heures.

_____________

Photo : Emmanuel Ntakiyiruta /DR

Previous Beni : trente personnes tuées dans une attaque armée à Beu-Manyama
Next Médias : le Burundi se réjouit de la fermeture des médias en exil

About author

You might also like

Droits Humains

Bujumbura : des Imbonerakure ont tabassé quatre militants du CNL à Kiyenzi

Quatre hommes membres du parti CNL ont été tabassés par des membres de la ligue des jeunes du parti au pouvoir dimanche soir. Ils les ont trouvé dans un bar

Droits Humains

Ituri (RDC) : enrôlement des enfants dans des groupes armés à Irumu, une ONG locale lance l’alerte

La Convention pour le Respect des Droits Humains (CRDH), indique être au courant de plusieurs cas d’enfants âgés de moins de 18 ans qui ont été enrôlés de force dans

Droits Humains

Ituri (RDC) : un sit-in des jeunes devant les bureaux du gouverneur dispersé par la police

Plus d’une centaine de jeunes ont fait un sit-in à Bunia, devant l’immeuble abritant les bureaux du gouverneur de province d’Ituri (Est de la RDC) ce mardi matin. Écrits à