Mtendeli (Tanzanie) : les structures sanitaires ont suspendu les services de nuit

Mtendeli (Tanzanie) : les structures sanitaires ont suspendu les services de nuit

La mesure a été annoncée aux réfugiés par Médecins
Sans Frontières (MSF) et la Croix Rouge qui prennent en charge le volet médical à Mtendeli. Ils expliquent que la mesure est dûe à la réduction du personnel médical et qu’ils ne sont plus capables de recevoir des malades 24h sur 24h. Des réfugiés dénoncent une mesure dictée par la volonté des autorités tanzaniennes de les contraindre au rapatriement forcé
. (SOS Médias Burundi)

Sauf des cas urgents tels des femmes enceintes et les enfants qui nécessitent des soins d’urgence, aucun autre patient ne sera reçu pendant la nuit dans les structures sanitaires du camp.

Les responsables des deux organisations expliquent n’avoir pas d’infirmiers et personnel aide-soignant suffisants. “Nous n’avons plus de moyens suffisants pour tenir, raison pour laquelle nous avons réduit notre personnel soignant. Les difficultés financières et le Covid-19 en sont les principales causes. Vous comprenez que nous ne pouvons plus fournir des services comme avant pendant la nuit, sauf en cas d’urgence”, ont-ils souligné.

Les réfugiés eux, interprètent la mesure comme un signe de plus s’inscrivant dans le plan de la Tanzanie de durcir les conditions de vie dans les camps hébergeant les Burundais. “C’est une autre mesure contraignante pour nous forcer au rapatriement. La maladie survient la journée comme la nuit et ne choisit pas l’âge ou la catégorie. La mesure fera plusieurs victimes dans cette période où le paludisme fait rage ici”, ont réagi des réfugiés avant de regretter que cela va occasionner le recours à l’auto-médicalisation ou à la médecine traditionnelle.

Le camp de Mtendeli héberge plus de 26500 réfugiés burundais. Il compte trois postes de santé opérationnels.

___________

Photo : camp de Mtendeli

Previous Beni : deux morts et des blessés dans une manifestation anti-Monusco
Next Gitega : le muezzin de la grande mosquée détenu par les renseignements

About author

You might also like

Réfugiés

Nduta (Tanzanie) : traque des irréguliers

Depuis la semaine dernière, les responsables du camp de Nduta ont lancé en cachette une opération de chercher des sans papiers dans ce camp. Le président du camp a tenu

Réfugiés

Les activités agricoles interdites au camp de réfugiés burundais de Nduta en Tanzanie

La décision a été prise mercredi 14 octobre. C’est le bureau du président du camp qui l’a annoncée aux réfugiés. Il estime que l’agriculture est réservée à des gens déjà

Réfugiés

Fizi: 102 familles de réfugiés burundais délocalisées suite à de fortes pluies

Elles étaient installées dans le secteur Tanganyika, territoire de Fizi (province du Sud-Kivu, à l’est de la RDC) depuis 1972. Délogées par des pluies diluviennes en avril et mai dernier,