Ruyigi : le conseil communal limoge un chargé du développement à Gisuru

Ruyigi : le conseil communal limoge un chargé du développement à Gisuru

Norbert Rizukundi jusque-là conseiller technique chargé du développement dans la commune de Gisuru (province de Ruyigi, ouest du Burundi) a été destitué par le conseil communal dans sa séance extraordinaire de samedi dernier. Il avait été interpellé et placé en détention le 10 avril sur injoction du président de la République puis relâché deux jours après. (SOS Médias Burundi)

Selon un membre du conseil communal à Gisuru, Norbert Rizukundi a été reproché d’outrage aux institutions de la République. Tous les membres dudit conseil présents lors de la réunion extraordinaire ont approuvé son limogeage.

Il avait été arrêté une semaine plus tôt sur injoction du président Évariste Ndayishimiye. Il lui a été reproché de s’être opposé à la campagne lancée par le ministre en charge du développement communautaire sur la collecte de recettes communales durant le mois baptisé « mois témoin ». Les chefs de zones de Nyabitare et Ndemeka (même commune) ont également été remplacés.

________________

Photo : Norbert Rizukundi, le désormais ex-conseiller technique en charge du développement en commune de Gisuru / DR

Previous Burundi : le lac Tanganyika se déchaine, crainte des autorités
Next Butembo (RDC) : quatre rebelles tués à Rughenda

About author

You might also like

Politique

Burundi élections: ICG dénonce des contributions forcées

En 2019, le président de la République, Pierre Nkurunziza avait publiquement mis fin aux contributions dites volontaires pour les élections de mai. Une année après la suspension de la mesure,

Politique

Rumonge : incendie à la permanence du parti CNL en zone de Gatete

Dans la nuit de ce mardi 30 juillet à mercredi, des inconnus ont mis le feu à la permanence du parti CNL en zone de Gatete dans la commune et

Politique

Giteranyi (Muyinga) : un responsable du CNL sous les verrous après son arrestation par des Imbonerakure

Le secrétaire du parti CNL dans la commune de Giteranyi, en province de Muyinga (Nord-Est du pays) a été interpellé jeudi dernier par des Imbonerakure (jeunesse du parti au pouvoir).