Covid-19 : le Burundi va rouvrir sa frontière avec le Congo

Covid-19 : le Burundi va rouvrir sa frontière avec le Congo

Le ministre burundais en charge de la santé l’a annoncé hier soir. C’était après une réunion du comité en charge de la lutte contre la pandémie dans le pays. Toutefois, les autorités de la nation de l’Afrique de l’est restent sceptiques aux vaccins. (SOS Médias Burundi)

Le comité a regretté le fait que « les fonctionnaires et les commerçants ne répondent pas massivement aux campagnes de dépistage massif actif ». Le ministère en charge de la santé va organiser des journées de dépistage pour les fonctionnaires. « On va établir un calendrier, certainement qu’on va commencer par le ministère de la santé quitte à ce qu’on puisse inciter, inviter les fonctionnaires du gouvernement à pouvoir aussi se faire consulter, se faire dépister », a indiqué Thaddée Ndikumana.

Ouverture de la frontière de Kavimvira

Le comité en charge de la lutte contre le Covid-19 s’est aussi penché sur la réouverture de la frontière avec la RDC. « (…), aussi il y a la population burundaise et congolaise qui voudrait toujours continuer à vaquer aux occupations de business transfrontalier. Il a été suggéré que l’on puisse se préparer, construire des bâtisses au niveau du poste frontalier de Gatumba rapidement pour pouvoir rouvrir », a précisé M. Ndikumana.

Les Congolais qui entrent au Burundi devront d’abord s’acquitter des frais de dépistage dont le montant sera déterminé par le ministre en charge des finances.

Scepticisme face aux vaccins

Des employés et fonctionnaires des agences des Nations-Unies avaient sollicité des vaccins. Mais le Burundi estime qu’il n’est pas encore temps d’autoriser des vaccins sur son sol, même ceux destinés à des étrangers. « Les vaccins qui sont en train d’être donnés sont au stade d’essai. Nous attendons à ce qu’il y ait un vaccin homologué par l’OMS pour que le gouvernement s’exprime là dessus. Mais pour ceux qui veulent se faire vacciner- s’ils travaillent pour l’ONU, ils ont le droit de se rendre dans un autre pays qui administre les vaccins et se faire vacciner », a affirmé le ministre en charge de la santé.

Il a également annoncé une aide du fonds mondial estimée à 17 millions de dollars américains pour lutter contre le Covid-19. Officiellement, 6 personnes sont mortes des suites de la pandémie depuis l’annonce du premier cas en mars 2020 au Burundi.

___________

Photo : Kavimvira, la frontière entre le Burundi et la RDC

Previous RDC : détails sur l'État de siège au Nord-Kivu et en Ituri
Next Cibitoke-Kirundo : le service pédiatrique débordé

About author

You might also like

Santé

Lusenda (RDC) : les malades transférés à Uvira confrontés à un manque de nourriture

Les réfugiés burundais qui présentent des maladies que le centre de santé du camp ou l’hôpital de Nundu ne sont pas en mesure de traiter sont transférés à l’hôpital d’Uvira

Santé

Covid-19 : 37 élèves testés positifs au Coronavirus au petit séminaire de Kanyosha

Ils s’agit des séminaristes du petit séminaire de Kanyosha, en commune de Muha dans la capitale économique Bujumbura. Toutefois, les patients n’ont pas encore un endroit où être internés. (SOS

Santé

Covid-19: le Burundi annonce 71 nouveaux cas en une semaine.

67 d’entre eux ont été détectés sur trois centres de la ville de Bujumbura ouverts lundi dernier dans le cadre de la campagne de dépistage de masse. En tout, le