Cibitoke-Kirundo : le service pédiatrique débordé

Cibitoke-Kirundo : le service pédiatrique débordé

Les chambres destinées à recevoir des jeunes patients dépassent de loin leur capacité d’accueil. Elles accueillent jusqu’à quatre fois le nombre prévu dans les provinces de Cibitoke (nord-ouest) et de Kirundo (nord). Des garde-malades dorment à même le sol et craignent le pire. Les responsables sanitaires sont à court de solutions. (SOS Médias Burundi)

Notre reporter qui a visité l’hôpital de Cibitoke indique que plusieurs lits de 0,90cm accueillent chacun 4 jeunes patients dans la salle pédiatrique.

Les enfants dorment à sens opposé. Les mères qui assurent la garde dorment à même le sol devant les lits. Certains enfants souffrent de malaria, d’autres de maladies diarrhéiques. « Il y a un très grand risque de contamination dans cette salle surchargée », craignent des mères qui veillent sur leurs enfants. Elles estiment par ailleurs que leurs enfants ne reçoivent pas suffisamment de traitement.

Selon une source médicale, en plus du surnombre de patients,la structure sanitaire fait aussi face à une insuffisance de médicaments. « En plus, nous n’avons pas de personnel médical suffisant pour un nombre aussi élevé de patients en pédiatrie. Ceux qui ont les moyens préfèrent aller faire soigner leurs enfants dans d’autres établissements sanitaires présentant des normes plus au moins acceptables », a-t-elle avoué.

Un responsable sanitaire local pense qu’une extension du bloc pédiatrique serait une solution. Il reste toutefois moins convaincu de la faisabilité du projet qui ne pourrait par ailleurs nullement répondre à l’urgence de la situation.

Même scénario à Kirundo

À l’hôpital de Kirundo (nord), cette structure de référence gère une situation tout aussi difficile dans le service pédiatrique. Quatre enfants sont admis sur un même lit comme à l’hôpital de Cibitoke. « Une petite salle destinée à accueillir six patients est actuellement occupée par plus de 20 enfants. Il faut également ajouter les garde-malades. L’endroit est tellement surpeuplé qu’il devient difficile d’y respirer l’air frais. Ce qui aggrave le cas des malades », raconte un témoin oculaire.

L’hôpital de Kirundo reçoit, en plus de patients de la localité, d’autres cas référés des quatre districts que compte la province.

Crainte du Covid-19

Des garde-malades craignent la propagation du Covid-19. Ils affirment que le personnel soignant effectue des visite sans masque alors que des cas positifs ont été détectés à cet hôpital, ces derniers jours.

Les responsables sanitaires locaux n’ont pas voulu s’exprimer sur la situation.

___________

Photo : des enfants sur un lit d’hôpital à Kirundo

Previous Covid-19 : le Burundi va rouvrir sa frontière avec le Congo
Next Rumonge : la montée des eaux du lac Tanganyika paralyse les activités

About author

You might also like

Santé

Covid-19: trois agents de la mutuelle de la fonction publique mis en quarantaine à Makamba

Ils sont confinés depuis ce matin dans les enceintes de l’hôpital de Makamba (sud du Burundi). La décision a été prise après qu’un d’entre eux ait avoué avoir partagé un

Santé

Covid-19 : négligence dans la gestion du Coronavirus, risque de forte contamination dans Bujumbura la capitale économique

Depuis trois mois, les habitants de la capitale économique Bujumbura sont appelés à se rendre sur les centres de dépistage pour le Covid-19. Plusieurs cas positifs sont détectés selon des

Santé

Covid-19 : 11 nouveaux cas positifs confirmés

Ce week-end, le ministère en charge de la santé a mis à jour la situation épidémiologique de la pandémie depuis mars dernier, où le premier cas a été identifié au