Beni (RDC) : arrestation de 11 jeunes recrutés par la rébellion

Beni (RDC) : arrestation de 11 jeunes recrutés par la rébellion

Ils ont été présentés à la presse locale au village d’Eringeti par le porte-parole de l’armée congolaise dans la région hier. C’est dans le secteur de Beni-mbau, territoire de Beni en province du Nord-Kivu (est de la RDC). L’armée congolaise indique les avoir interpellés la veille. (SOS Médias Burundi)

D’après le lieutenant Antonny Mwalushayi, porte-parole du secteur opérationnel Sokola 1, tous les onze jeunes sont arrivés de Bukavu en province voisine du Sud-Kivu. « Nos services de sécurité les ont interceptés
à Eringeti. C’est à plus ou moins 30 kilomètres de la cité d’Oicha, chef-lieu du territoire de Beni. Ils nous ont expliqué avoir été recrutés pour un travail d’extraction de minerais sur le territoire de Mambasa en province de l’Ituri. Mais ce n’est pas vrai. Les recruteurs leur trompent pour qu’ils acceptent l’offre. Une fois arrivés ils sont enrôlés de force dans la rébellion », a-t-il indiqué.

Et de donner des conseils, « J’appelle les gens à la vigilance face à toute situation. Toute personne doit d’abord réfléchir avant de se lancer dans toute activité quelle que soit sa nature ». Depuis que le président Tshisekedi ait décrété l’État de siège dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri le 6 mai, les FARDC (Forces Armées de la République Démocratique du Congo) avancent un bilan d’une vingtaine de rebelles tués et de plus de 60 de leurs collaborateurs arrêtés à Beni.

_____________

Photo : la ville de Beni

Previous Kenya -Tanzanie : le nombre de réfugiés burundais et congolais qui campent sur la frontière commune ne cesse d'augmenter
Next Makamba : un autre retraité Ex-FAB introuvable