Uvira : arrestation des Burundais par l’armée congolaise

Uvira : arrestation des Burundais par l’armée congolaise

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) ont procédé ce jeudi 27 mai à l’arrestation des Burundais à Uvira, dans le Sud-Kivu (à l’est de la RDC). Les arrestations ont été opérées après l’interception de trois individus armés dont deux Burundais dans la nuit du 25 au 26 mai dans le territoire de Fizi (même province). (SOS Médias Burundi)

Des informations recueillies auprès des Burundais relâchés indiquent qu’ils ont été arrêtés à Nyamianda pour être acheminés vers les cachots des renseignements communément connus comme bureau 2 dans la ville d’Uvira. « En cours de route des agents nous ont demandé 10 mille francs congolais en échange de notre libération. Ceux qui avaient cette somme ont vite été relâchés. Avant d’arriver aux cachots ils ont exigé à chacun de donner ce qu’il avait. Il y a ceux qui ont donné 500 francs congolais », a indiqué à SOS Médias Burundi un Burundais après avoir été relâché.

Depuis un certain temps, l’armée et la police congolaise arrêtent des Burundais en situation irrégulière ou soupçonnés de collaborer avec des groupes armés dans la province du Sud-Kivu ou d’appartenir à des bandes de bandits armés.

Selon nos sources, au moins 300 ressortissants burundais sont détenus à la prison d’Uvira dans des conditions très déplorables. Des proches qui se sont confiés à SOS Médias Burundi demandent à l’ambassade du Burundi en RDC de se pencher sur leur situation. « S’ils sont poursuivis pour des faits sérieux, qu’on les déporte afin qu’ils soient détenus au Burundi car leurs conditions de détention au Congo sont plus qu’inhumaines. Ils n’ont personne pour les approvisionner en ration alimentaire et ne comparaissent pas devant les juges. Certains d’entre eux mangent des écorces de bananes,ne pouvant pas compter tous les jours sur la clémence de leurs compagnons congolais », déplorent-ils.

_____________

Photo : prison d’Uvira / DR

Previous Explosion de Muramvya : dix personnes arrêtées et conduites au cachot
Next RDC : des rebelles burundais et congolais ont attaqué 10 villages Banyamulenge