Gatumba : réouverture de la frontière entre le Burundi et la RDC

Gatumba : réouverture de la frontière entre le Burundi et la RDC

Le Burundi a rouvert ce mardi sa frontière avec la République Démocratique du Congo au poste de Gatumba. Un millier de Burundais et Congolais étaient sur place en attente de traverser la frontière après 4 mois de fermeture. Bien qu’ils se réjouissent de cette réouverture, ils ont relevé des inquiétudes liées aux frais de dépistage du Covid-19. (SOS Médias Burundi)

Pour traverser la frontière, les voyageurs doivent faire un test rapide du Covid-19. Du côté du Burundi, les frais de dépistage sont fixés à 30 dollars pour les étrangers et 15 dollars pour les nationaux.

Une somme jugée exorbitante par Ndigali, président d’une association de commerçants transfrontaliers congolais qui font la navette Uvira (Sud-Kivu, est de la RDC)-Bujumbura (capitale économique du Burundi). « 30 dollars c’est énorme. Des commerçants qui n’ont que des capitaux de 50 dollars ne pourront pas bénéficier de cette réouverture », regrette-t-il.

Ndigali partage cette inquiétude avec Kiza Tinika, habitant de la ville d’Uvira. Il estime que les frais de test Covid-19 décidés par les autorités burundaises ne sont pas accessibles pour la majorité des utilisateurs du poste frontalier de Gatumba.

Le ministre burundais en charge de la santé a indiqué avoir « pris note des doléances exprimées » quant à la réduction des frais pour le test. « Nous demandons au gouvernement burundais de fixer les frais à 5 dollars comme c’est le cas à la frontière avec le Rwanda », plaide Tinika.

Des responsables de l’immigration au poste frontière de Gatumba avant de s’exprimer à la presse

Le Burundi avait fermé ses frontières terrestre et maritime le 11 janvier suite à l’augmentation des cas de Coronavirus dans le pays. Les autres frontières restent fermées mais le comité national en charge de la gestion du Covid-19 affirme compter ouvrir deux postes frontière dans le sud et le nord-est à la frontière avec la Tanzanie.

Du côté de la RDC, les passagers qui se rendent au Burundi paient 5 dollars pour le test Covid-19 pour une validité de deux semaines.

_________

Photo : des Burundais et Congolais en attente de traverser la frontière, le premier juin 2021

Previous Cibitoke-Kayanza : deux sexagénaires et un enfant tués
Next Nduta (Tanzanie) : des réfugiés reprochent à la Croix-Rouge de vendre leurs médicaments aux pharmacies privées