Ituri (RDC) : treize rebelles tués

Ituri (RDC) : treize rebelles tués

Ils ont été tués dans une opération des FARDC (Forces Armées de la République Démocratique du Congo) de 72 heures pour traquer des groupes armés locaux et étrangers. Lors de l’opération, 13 assaillants du groupe ADF (Forces Démocratiques Alliées) et 2 miliciens Maï-Maï ont été tués dans une opération dans les villages de Ndimo et Otomabere. C’est sur le territoire d’Irumu en province de l’Ituri (est de la RDC). (SOS Médias Burundi)

D’après le lieutenant Jules Ngongo, porte parole des FARDC en Ituri, des combats opposant l’armée régulière du Congo et des groupes armés ont duré 72 heures. « Nous avons ciblé trois localités de la chefferie Walese Vonkutu. Nos militaires ont tué 13 assaillants ADF jusqu’à hier. Ce jeudi, alors que nos éléments étaient en patrouille dans la zone d’Otomabere, ils ont croisé et tué 2 miliciens Maï-Maï, éléments importants pour les ADF », a-t-il affirmé.

Des sources locales rapportent que la circulation sur l’axe RN4 Komanda-Beni reste timide en raison de la présence des assaillants non loin de la route principale. Des habitants demandent l’intervention de l’armée pour les déloger.

Depuis le 27 juin, plusieurs personnes ont été assassinées, d’autres enlevées et des maisons brûlées dans la zone, selon la société civile locale.

Un bon nombre de ménages qui avaient résisté ont dû fuir vers la cité de Komanda et à Beni en province du Nord-Kivu.

___________

Photo : des enfants devant une maison saccagée à Otomabere

Previous Rumonge : des habitants déplorent une célébration de l'indépendance sous menace
Next Burundi-Rwanda : les deux pays annoncent la renormalisation de leurs relations