Rumonge : des habitants déplorent une célébration de l’indépendance sous menace

Rumonge : des habitants déplorent une célébration de l’indépendance sous menace

Le Burundi célèbre le 59 ème anniversaire de son indépendance ce jeudi. Les cérémonies ont été organisées dans toutes les provinces. À Rumonge (sud-ouest du Burundi) les festivités ont été organisées dans la zone de Kizuka à plus ou moins 5km du chef-lieu de province. Des habitants déplorent que depuis ce matin au chef-lieu,aucune activité n’était autorisée. (SOS Médias Burundi)

Selon des habitants, le marché central de Rumonge était fermé depuis la matinée. Les petits commerçants qui vendent des vivres autour du marché ont été chassés. Les boutiques et kiosques ont été également fermés. Des banques, pharmacies, cafétérias et des salons de coiffure n’ont pas été épargnés. « Pour accéder à un quelconque service aujourd’hui, il faut parvenir à tromper la vigilance des policiers et des jeunes Imbonerakure. Ce qui est difficile parce qu’ils sont dissimulés dans la population », raconte un habitant du chef-lieu de Rumonge.

C’est vers 9h que des gens visiblement sélectionnés pour participer au défilé se sont rassemblés au monument du héros de l’indépendance situé au centre urbain de Rumonge.

De nombreux policiers ont été déployés dans les rues principalement la RN3. « La circulation est suspendue, tous les véhicules de transport sont garés aux stations d’essence se trouvant au parking de Rumonge », se lamente une femme qui devait se rendre à Nyanza-Lac (province de Makamba, sud).

C’est également le cas de tous les autres passagers qui voulaient se rendre à Bujumbura (capitale économique), Bururi (sud) et Makamba. Ils disent ne pas savoir quand ils auront le droit de se déplacer.

Des sources policières contactées par SOS Médias Burundi sous couvert d’anonymat affirment que la police a reçu l’ordre de fermer la route jusqu’à la fin du défilé qui n’avait pas encore commencé à 9h30.

Certains habitants disent ne pas comprendre comment les autorités administratives ordonnent la suspension de toutes les activités. Les cérémonies se déroulent dans la zone de Kizuka située à 5km du chef-lieu de la ville de Rumonge.

_________

Photo : province de Rumonge

Previous Attaque de Rutegama : les autorités refusent de compter les morts mais les enterrent
Next Ituri (RDC) : treize rebelles tués