Minembwe (RDC) : des affrontements entre Twirwaneho et les FARDC

Minembwe (RDC) : des affrontements entre Twirwaneho et les FARDC

L’ armée congolaise annonce avoir été attaquée par des combattants du groupe armé Twirwaneho, principalement composé de membres de la communauté Banyamulenge. La société civile locale à Minembwe, territoire de Fizi (Sud-Kivu, à l’est de la République Démocratique du Congo) indique que plusieurs civils ont fui suite à ces combats. (SOS Médias Burundi)

Le capitaine Dieudonné Kasereka, porte-parole du secteur opérationnel Sokola II, dans le Sud-Kivu déclare que la position de militaires attaqués ce matin est basée à Kakenge.

D’autres informations indiquent que les combats se sont poursuivis cet après-midi jusqu’à Runundu, à deux kilomètres de l’État-major de la région où est installée la 12 ème brigade. « Les combattants de Twirwaneho ont pourchassé des militaires qui étaient intervenus jusqu’à Runundu », rapportent des sources locales qui disent ignorer le bilan des affrontements.

Mais selon une source à Ilundu, une jeune fille de 13 ans a été tuée dans ces combats. La société civile à Minembwe confirme l’information. Elle ajoute que plusieurs habitants ont fui la zone de combats.

Depuis trois ans, la communauté de Banyamulenge reproche aux FARDC (Forces Armées de la République Démocratique du Congo) de tuer des civils innocents et de piller leurs troupeaux en complicité avec des miliciens Maï-Maï.

Le 30 juin dernier, cinq personnes dont quatre femmes de la communauté Banyamulenge ont été tuées par des militaires à Minembwe. Un procès des éléments des FARDC impliqués dans ce meurtre sera ouvert dès mardi prochain. « Ils sont poursuivis pour meurtre, dissipation de munitions de guerre et violation des consignes », a déclaré le capitaine Kasereka.

____________

Photo d’illustration : le centre de Madegu

Previous Bubanza : une récompense d'un million de francs burundais pour toute personne qui dénoncera un malfaiteur
Next Nyarugusu (Tanzanie) : destruction des champs des rapatriés décriée