Photo de la semaine – RDC-Burundi : les réfugiés burundais continuent de quitter les camps suite aux mauvaises conditions de vie

Photo de la semaine – RDC-Burundi : les réfugiés burundais continuent de quitter les camps suite aux mauvaises conditions de vie

Les réfugiés qui fuient les camps sont installés à Lusenda et Mulongwe, deux camps hébergeant des Burundais situés dans la province du Sud-Kivu à l’est de la RDC (République Démocratique du Congo). Ils rejoignent le site de transit de Kavimvira sur le territoire d’Uvira (même province) pour qu’il leur soit facile de s’enregistrer pour un retour au Burundi. SOS Médias Burundi

À Kavimvira, ces réfugiés n’ont pas où loger. Ils dorment dans de petites maisonnettes couvertes de pagnes ou moustiquaires. Ils ne sont pas accueillis à l’intérieur du centre qui accueille des demandeurs d’asile burundais. Ils passent la journée et la nuit à l’extérieur. Notre reporter a rencontré quelques uns.

J’ai moi-même décidé de quitter le camp de Mulongwe. La vie est tellement dure là-bas que je ne pouvais plus tenir. Nous passons plusieurs mois sans être assistés en vivres

déplore Jean Turajanye, chef d’un ménage de dix membres, originaire de la commune de Gihanga dans la province de Bubanza (Ouest du Burundi)

Ce n’est pas Jean seulement qui a pris cette décision.

Je suis venu ici à Kavimvira pour demander au HCR et à la commission nationale en charge de réfugiés de me rapatrier car durant les six dernières années, je fais face à plusieurs problèmes accentués par la faim

témoigne Samuel Nahimana

Pour arriver dans le centre de transit de Kavimvira, les réfugiés burundais passent par les ports de Maendeleo et Kalundu. Ils expliquent avoir décidé de se rendre à ce site eux-mêmes après s’être fait enregistrer beaucoup de fois pour un retour volontaire, en vain.Seulement, en attendant qu’ils soient rapatriés, ils font face à plusieurs difficultés. » Ils mangent difficilement et dorment à la belle étoile pour la plupart « , a remarqué notre reporter.

La commission congolaise en charge de réfugiés annonce qu’il y a un plan de rapatriement chaque vendredi où au moins 150 réfugiés seront rapatriés chaque semaine.Lusenda et Mulongwe abritent des réfugiés qui ont fui la crise de 2015 déclenchée par un autre mandat controversé de feu président Pierre Nkurunziza.

Depuis l’arrivée de son successeur Évariste Ndayishimiye au pouvoir, plus de 2500 réfugiés burundais sont rentrés de la RDC.La RDC compte sur son sol plus de 45 mille réfugiés burundais, selon les récentes statistiques de la commission nationale en charge de réfugiés et du HCR.

Photo SOS Médias Burundi : des réfugiées burundaises et leurs enfants à Kavimvira, août 2021

Previous Uprona : le parti de l'indépendance a de nouveaux dirigeants
Next RDC-Beni : 21 morts dans une attaque des ADF