Meheba (Zambie) : hausse exponentielle des prix des denrées alimentaires

Meheba (Zambie) : hausse exponentielle des prix des denrées alimentaires

Dans le camp des réfugiés de Meheba, les prix des denrées alimentaires comme le riz, les légumes, le haricot ou encore l’huile de cuisine ont sensiblement augmenté en moins de trois mois. Les réfugiés dont des Burundais disent avoir peur des retombées de la hausse inattendue des prix des produits de première nécessité. (SOS Médias Burundi)

D’après des réfugiés burundais, la vie au camp de Meheba en Zambie est intenable. La hausse exponentielle des prix des produits vivriers en est la cause. “Un paquet de 3kg de riz est passé de 25 Kwacha Zambien l’équivalent d’environ 1.3 dollars américains à 50 soit 2.6 dollars. Un paquet de 3kg de haricot s’achète à 80 ZMW alors que dans les trois derniers mois il se vendait à 20 soit un dollar seulement tandis qu’un bidon de 5 litres d’huile de cuisine est passé de 100 ZMW (5.2USD) à 220 ZMW (11.5USD)”, explique un réfugié burundais, père de famille.

À cela s’ajoutent des produits comme les légumes, les tomates et les poivrons qui ont aussi vu leurs prix grimper d’après les mêmes sources.

Les réfugiés reprochent au HCR (Haut commissariat pour les réfugiés) et au PAM ( Programme Alimentaire Mondial) de ne pas les assister. “Après une année au camp, nous ne sommes plus assistés par le HCR ou le PAM. On nous donne un terrain dans une forêt pour pratiquer l’agriculture et plus rien. Or, ce n’est pas tout le monde qui peut cultiver car il y a des personnes âgées et des handicapés qui ne sont pas capables de le faire », regrettent des réfugiés.

Les aléas climatiques ont défié ceux parmi les réfugiés qui espéraient tirer profit de cette agriculture. “On a rien récolté. Il a plu abondamment et nos cultures surtout les légumes et les céréales ont été emportées par les pluies. Nous demandons une aide d’urgence”, disent-ils.

Le camp de Meheba est situé dans la province du nord-ouest de la Zambie et abrite plus de 27 mille réfugiés dont deux mille Burundais.

__________

Photo : des réfugiés au camp de Meheba (Zambie)

Previous Nakivale (Ouganda) : plus de 5 000 nouveaux réfugiés inscrits
Next Opinion : la stratégie d’auto-victimisation du président Évariste Ndayishimiye est à la fois dangereuse et révoltante