Covid-19 : très menacée par la pandémie, la commune de Gitega agit

Covid-19 : très menacée par la pandémie, la commune de Gitega agit

L’administrateur de la commune de Gitega a décidé la suspension de grands rassemblents dans la capitale politique Gitega depuis ce mardi. La mesure est consécutive à la propagation de la pandémie de Coronavirus à grande échelle dans la province de Gitega (surtout en ville). En moins de 20 jours, plus de 1100 cas positifs y ont été détectés, selon le gouverneur de province. (SOS medias Burundi)

L’administrateur de Gitega Jacques Nduwimana n’y va pas par quatre chemins. « C’est évident que les cas de Coronavirus ont augmenté ces derniers jours dans cette commune de Gitega, et en particulier dans la zone urbaine de Gitega tenant compte du nombre de cas d’hospitalisation qui s’observent dans les différents centres d’accueil […]. C’est aussi d’après les informations signalées par les responsables sanitaires de cette circonscription. Ça s’observe même au niveau des hôpitaux, la fréquentation des personnes qui vont se faire dépister a largement augmenté », a-t-il confié dans un entretien exclusif à un correspondant de la radio Izere FM, basée à Rumonge au sud-ouest.

Mesures de lutte contre la propagation du Covid-19

M. Nduwimana qui se trouve être aussi médecin a arrêté des mesures pour protéger ses sujets contre la pandémie. « […], nous avons pris la mesure d’empêcher de façon temporaire les grands rassemblements tels que les croisades, les karaokés, les boîtes de nuit, les sports collectifs afin de limiter les contacts étroits entre les personnes en vue de limiter la propagation de cette épidémie », annonce l’administrateur de Gitega.

Mise en garde

Le responsable de la commune qui comprend la ville la plus peuplée du Burundi ne veut prendre aucun risque. « Nous connaissons dans notre commune une situation particulière par rapport à cette pandémie. On ne peut pas faire le choix de se protéger ou de ne pas se protéger. Il est de rigueur que chaque personne soit responsable par rapport au respect des mesures de prévention du Coronavirus », souligne l’administratif qui précise que des amendes sont prévues surtout pour les responsables de bars et restaurants qui ne respectent pas les mesures barrières contre le Covid-19.

Chiffres records

Selon le gouverneur de province, plus de 1100 habitants ont été testés positifs au Covid-19 durant les deux dernières semaines à Gitega. Venant Manirambona l’a déclaré dimanche dernier lors de la célébration du jubilé d’or de la paroisse catholique de Mutoyi, en commune de Bugendana. « Au cours de cette semaine que nous clôturons seulement, plus de 600 habitants ont été testés positifs au Coronavirus, en une seule semaine. La semaine dernière, il y avait près de 500 cas », a affirmé M. Manirambona.

Dans différentes provinces, il est rapporté une propagation à grande échelle de la pandémie. Toutefois, les autorités burundaises qui avaient pris beaucoup de mesures pour lutter contre le Covid-19 avec l’arrivée du président Neva au pouvoir, contrairement à la précédente administration dirigée par Pierre Nkurunziza décédé de façon inopinée le 8 juin 2020 sont accusées par des observateurs locaux et étrangers de dissimuler les cas de Covid-19.

Ce mardi, le comité national en charge de lutte contre la pandémie a suspendu une conférence de presse à la dernière minute, augmentant le doute sur une probable falsification de statistiques.

Et le 24 août dernier, un secrétaire permanent du ministère en charge de la santé répondait à un journaliste qui demandait les chiffres prouvant la diminution de cas prônée par le gouvernement que » pour ce qui est des chiffres il y a un centre chargé de les collecter, ils n’ont pas de données actualisées, je pense qu’ils vont rassembler les données ».

Le Burundi et l’Erythrée restent les deux pays africains qui n’ont pas encore commencé la campagne de vaccination de leur population contre l’épidémie.

Selon nos informations, des Burundais dont des officiels qui sont financièrement aisés vont se faire vacciner dans des pays de la sous-région comme le Rwanda et le Kenya.

Officiellement, cette petite nation de l’Afrique de l’Est compte 10 décès de Covid-19 sur plus de 11 mille patients détectés sur plus de 50 mille tests jusqu’ici effectués depuis la déclaration du premier cas positif au Coronavirus en mars 2020.

____________

Photo d’archives : dépistage des rapatriés burundais au poste frontalier de Gasenyi-Nemba

Previous Makamba : le procès du procureur de Bururi s'est déroulé à huis clos
Next Muyinga : des cris de détresse entendus dans les bureaux du SNR font peur aux habitants