Burambi : quatre personnes d’une même famille en détention

Burambi : quatre personnes d’une même famille en détention

Il s’agit de Juvin Ndabahinyuye et ses fils Emmanuel Mugenzi, Jean Claude Tuyubahe et Enoch Nduwimana. Le père a été arrêté le 24 septembre par la police à son domicile situé sur la colline de Gishiha en zone de Maramya de la commune de Burambi (province de Rumonge, Sud-ouest du Burundi) au moment où ses trois fils ont été appréhendés dans la capitale économique Bujumbura. Une source administrative proche du dossier indique qu’ils seraient poursuivis à la place d’un membre de leur famille recherché pour un dossier d’assassinat. (SOS Médias Burundi)

M. Ndabahinyuye est détenu au chef-lieu de la commune de Burambi au moment où ses trois fils sont incarcérés à Bujumbura. Parmi ses fils appréhendés figure un policier encore en fonction, selon nos sources.

Il s’agit d’Enoch Nduwimana affecté au commissariat de la police à Buterere (nord de la ville commerciale Bujumbura). Le policier est détenu au cachot du quartier général de la police judiciaire au moment où ses deux frères ont été emmenés dans un cachot du service national de renseignements (SNR), disent leurs proches.

Des sources administrative et policière à Burambi indiquent que les interpellés sont poursuivis dans un dossier d’un homme recherché pour meurtre. « Nous cherchons des informations pour trouver un membre de cette famille qui est impliqué dans l’assassinat d’un chef de la colline de Gishiha qui a été commis en décembre 2020 », a indiqué un responsable administratif sous couvert d’anonymat.

L’homme recherché est un retraité qui a servi dans l’armée burundaise avant l’intégration de mouvements armés Hutus. Mais des sources à Burambi confirment qu’il vit en exil depuis 2016. Des observateurs locaux parlent de « persécution » et d' »injustice ». « La responsabilité pénale est individuelle. Il n’y a pas de raisons d’arrêter des gens à la place d’une personne recherchée. Le code pénal en vigueur est clair là dessus », disent-ils.

La famille des quatre hommes exige leur libération.

______________

Photo : chef-lieu de la commune de Burambi

Previous Muramvya : le directeur de la prison centrale et un policier en détention
Next Ruziba : le présumé auteur de l’attaque à la grenade exécuté sommairement