Mtendeli (Tanzanie) : pénurie d’eau potable

Mtendeli (Tanzanie) : pénurie d’eau potable

Depuis plus de deux semaines, le camp de réfugiés burundais de Mtendeli en Tanzanie n’a pas d’eau. Des réfugiés alertent que des maladies des mains sales se manifestent déjà. Ils demandent au HCR et aux autorités tanzaniennes d’intervenir. (SOS Médias Burundi)

Tous les robinets que compte le camp sont secs depuis deux semaines. Des réfugiés font recours à l’eau des pluies. « Il y a plusieurs jours que tous les robinets sont à sec. Comme nous sommes en pleine saison de pluies, nous recueillons l’eau des pluies que nous utilisons pour tous les besoins. Nous n’avons pas de choix », déplorent des réfugiés

Comme conséquence, des maladies des mains sales se manifestent déjà. « Plusieurs enfants souffrent déjà des maladies des mains sales. Chez moi par exemple, trois enfants ont la diarrhée. Elle doit pertinemment être causée par le manque d’hygiène. Et ce n’est pas seulement chez moi », alerte un parent qui demande au HCR d’intervenir.

Mtendeli se vide lentement de ses occupants suite au programme de sa fermeture envisagée pour décembre depuis plusieurs mois. Des réfugiés pensent que le manque d’eau serait lié au programme. “Peut être qu’ils veulent que nous rentrions en masse et fermer le camp avant la fin de cette année comme les responsables du camp l’ont déjà annoncé. Mais au moins, ils devraient attendre jusqu’au dernier réfugié à être transféré vers le camp de Nduta avant de couper l’eau”, se lamentent des réfugiés.

Mtendeli héberge encore 21 mille Burundais.

______________

Photo : des réfugiés burundais sur un point d’eau dans le camp de Mtendeli

Previous Kanyosha : découverte d'un corps décapité
Next RDC-Beni : 16 morts dans une nouvelle attaque attribuée aux ADF dans le secteur Rwenzori