Bukeye : deux rebelles tués dans la Kibira

Bukeye : deux rebelles tués dans la Kibira

Ce vendredi, des éléments de la FDNB (Force de défense nationale du Burundi) se sont affrontés avec des hommes armés dans la Kibira. C’est aux bords de la rivière Buhora dans la localité de Rurarenda- Rwantsinda en zone de Rwantsinda dans la commune de Bukeye ( province de Muramvya, centre du Burundi). Le bilan avancé par l’administration locale est de deux assaillants tués, deux fusils et des munitions saisis. L’armée burundaise ne s’est pas encore exprimée sur l’identité du groupe. (SOS Médias Burundi)

Les affrontements ont eu lieu au moment où des militaires effectuaient une patrouille, selon des sources locales. « Arrivés entre les collines de Rurarenda et Rwantsinda, les militaires ont croisé des hommes armés. Immédiatement, ils se sont tirés dessus pendant plusieurs heures[…] », racontent des habitants.

Sur le champ, deux assaillants ont été tués, selon des témoins. Mais les militaires ont également saisi deux fusils de type FAL (Fusil Automatique Léger), 47 chargeurs vides, plus de 200 cartouches, deux panneaux solaires, une batterie et une tenue policière, d’après une source proche de la FDNB.

Venant Nzokira, chef de zone de Rwantsinda confirme l’information et se réjouit que « les militaires ont réussi à mettre hors d’état de nuire et déloger les malfaiteurs armés ». Il demande à la population d’effectuer des rondes nocturnes pour « s’auto-défendre contre l’ennemi ».

Les responsables de l’armée burundaise ne se sont pas encore exprimés sur l’identité du groupe armé.

Les assaillants se sont repliés dans une partie de la réserve naturelle de la Kibira située dans la commune de Rugazi, province voisine de Bubanza ( ouest).

Il y a quelques semaines, un colonel de l’armée burundaise et son garde du corps ont été tués lors d’une opération en commune de Bukeye, côté Kibira dans des circonstances obscures.
La réserve naturelle de la Kibira s’étendant sur quatre provinces du centre et nord-ouest du Burundi et devenant la forêt de Nyungwe sur le sol rwandais est un bastion pour plusieurs groupes armés burundais et étrangers. Des rebelles rwandais installés dans cette réserve s’affrontent souvent à des militaires burundais. Dernièrement, 11 d’entre eux ont été remis à l’armée rwandaise.

_________

Photo : la commune de Bukeye

Previous Beni (RDC) : au moins dix morts dans deux attaques armées
Next Rumonge : des habitants dénoncent une corruption au sein des services de la Regideso