Bururi : un enseignant et un ancien policier détenus pour un message WhatsApp relâchés

Bururi : un enseignant et un ancien policier détenus pour un message WhatsApp relâchés

Longin Bigirimana, un ancien officier de police judiciaire (OPJ) et Léonce Kamatari un enseignant ont été relâchés ce vendredi. Ils étaient détenus au commissariat provincial de la police à Bururi (sud du Burundi) depuis le premier novembre. Leurs familles se réjouissent. (SOS Médias Burundi)

C’est le représentant provincial du SNR (service national de renseignements) à Bururi qui les a relâchés. Il les avait lui-même appréhendés le premier novembre pour « un message échangé dans un groupe WhatsApp ».

Ils n’ont jamais été entendus par un officier de police judiciaire ou présentés à un juge jusqu’à leur libération.

Des observateurs locaux considèrent que les deux hommes étaient détenus abusivement. Ils demandent aux autorités d’éviter « des mesures et actions injustes contre des citoyens ».

_________

Photo : la province de Bururi

Previous Kirundo : des frais d'hospitalisation de trop à l'hospital de province
Next Kakuma (Kenya) : la sécheresse a détruit les cultures