Bubanza : un Imbonerakure porté disparu

Bubanza : un Imbonerakure porté disparu

Cela fait 23 jours que Jean Luc Yamuremye a été interpellé. Ce père de trois enfants est originaire de la localité de Ciya, en zone de Muramba dans la commune et province de Bubanza (ouest du Burundi). Sa famille dit n’avoir aucune nouvelle de lui. Des soupçons se portent sur des agents du service national de renseignements et des jeunes affiliés au parti CNDD-FDD. (SOS Médias Burundi)

Jean Luc Yamuremye a été arrêté par deux hommes en uniforme policière dans la nuit du 24 octobre dernier, selon des témoins. Après une fouille chez lui sans rien trouver de compromettant, il a été conduit avec deux autres Imbonerakure vers Musigati (même province). Un motard servait de guide aux agents de la police qui les escortaient.

Selon une source proche du parti au pouvoir, Jean Luc Yamuremye et un autre homme ont été enfermés dans un bâtiment non occupé du campus Nyamugerera.

Yamuremye a été déplacé vers la permanence du parti CNDD-FDD de la commune de Musigati. Il y restera jusqu’au 30 octobre. Après cette date, aucune trace de lui.

M. Yamuremye a rejoint le CNDD-FDD en mai 2020. C’est un député de sa zone natale qui l’a convaincu de quitter sa formation politique, le CNL (parti d’opposition). Juvénal Havyarimana lui aurait donné une somme de deux cents mille francs burundais (un peu plus de 100 dollars) pour l’intéresser, selon nos sources. Il aurait accepté le deal par peur d’être tué. «Ils n’ont jamais cru en sa loyauté au CNDD-FDD », confie un militant du parti présidentiel.

L’autre personne arrêtée avec Yamuremye a été relâchée depuis le cachot du commissariat de la police à Bubanza. Elle dit ignorer ce que lui est arrivé.

______________

Photo : l´immeuble abritant les bureaux de la province de Bubanza

Previous Semaine dédiée aux combats : des Imbonerakure multiplient des collectes forcées à Cibitoke
Next Mulongwe : des réfugiés déplorent la vétusté de leurs maisons