Covid-19 : des Rwandais continuent de fuir vers le Burundi pour échapper à la vaccination obligatoire

Covid-19 : des Rwandais continuent de fuir vers le Burundi pour échapper à la vaccination obligatoire

Douze Rwandais composés de six hommes, cinq femmes et un bébé de dix mois viennent de passer plus de cinq jours sur la colline de Nyakarama, zone de Kiyonza en commune de Bugabira (province de Kirundo, nord du Burundi). Ils disent avoir fui la campagne de vaccination obligatoire en cours au Rwanda. Le gouverneur de Kirundo a décidé leur refoulement vers le Rwanda. Jeudi dernier, neuf autres ressortissants rwandais avaient été rapatriés vers leur pays par les autorités de Kirundo. Ils avaient aussi fui la campagne de vaccination obligatoire dans cette nation des Grands-Lacs d’Afrique. (SOS Médias Burundi)

Dans une réunion de sécurité tenue par le gouverneur de Kirundo, Albert Hatungimana a signalé ce mardi qu’il ne peut pas cautionner des personnes qui n’adhèrent pas au programme de riposte du gouvernement burundais contre le Covid-19. Notamment en ce qui concerne le dépistage et le respect des gestes barrières. Qu’ils soient Burundais ou étrangers.

Or, ces ressortissants rwandais ont refusé le dépistage ainsi que d’autres mesures prises par Gitega pour éviter la propagation de la pandémie, selon notre reporter sur place. « Par exemple, ils disent que jamais ils ne porteront de masque, qu’ils ne prendront jamais de médicaments s’ils se retrouvaient avec le Coronavirus. Comme le groupe rapatrié la semaine passée, ils disent que leurs croyances ne les autorisent pas à se faire vacciner, dépister […] », a révélé une source administrative à Bugabira.

Le gouverneur de la province de Kirundo a donc pris la décision d’expulser tout ressortissant rwandais qui quitte son pays pour fuir la vaccination invoquant une croyance. Il a ordonné aux autorités compétentes de ne plus laisser de tels individus franchir la frontière.

« Et celui qui prendra le risque d’héberger une personne venue dans de telles conditions sera considéré comme ennemi du pays », a annoncé M. Hatungimana.

Les 12 personnes ont été sommées de préparer leur retour au Rwanda ce mercredi. Signalons que neuf autres rwandais ont été acheminés à la frontière de Kanyaru Bas jeudi passé.

____________

Photo : les ressortissants rwandais accueillis à Nyakarama et enregistrés sur une place publique

Previous Ituri (RDC) : 17 civils tués dans une attaque rebelle
Next Makamba : un projet d'électrification du chef-lieu de la zone Muyange qui fait grincer les dents