Nduta (Tanzanie) : distribution des vêtements aux réfugiés

Nduta (Tanzanie) : distribution des vêtements aux réfugiés

Depuis le début de cette semaine, le HCR procède à la distribution des vêtements à plus de 67 mille réfugiés burundais hébergés au camp de Nduta. La récente distribution avait eu lieu en 2018. Les bénéficiaires s’en réjouissent. (SOS Médias Burundi)

Chaque réfugié burundais, enfant ou adulte doit avoir au moins quatre habits.

“Nous sommes vraiment heureux d’avoir des habits. Moi j’ai eu deux pantalons et deux chemises. Ma femme a eu des pagnes et mes enfants ont eu des culottes et des robes”, a témoigné avec fierté un père de famille de quatre membres.

Le dernier approvisionnent du genre datait de 2018. Les bénéficiaires affirment qu’il ne leur restait plus rien pour couvrir le corps.

“Imaginez un homme qui pouvait porter une robe de sa femme à défaut de trouver des habits appropriés aux hommes ou une vieille femme qui pouvait s’habiller d’un pantalon de son mari, tout cela parce qu’on n’a pas d’argent pour s’acheter au moins des habits de seconde main. Sans parler des enfants qui n’avaient que des habits en lambeaux », disent des réfugiés qui vont devoir aller à la messe ce dimanche. Certains d’entre eux avaient honte de s’y rendre.

Ces Burundais disent être satisfaits de cette assistance mais demandent aussi au HCR de leur donner des ustensiles de cuisine.

Le HCR tranquillise que l’assistance va devoir toucher tous les domaines du moment que l’aide était suspendue suite à la pandémie du covid-19. Cette agence Onusienne recommande aux réfugiés d’éviter la vente des aides reçues, comme il en est d’usage dans ce camp de réfugiés burundais.

______________

Photo : vue partielle du camp des réfugiés de Nduta

Previous Kayanza : la sentence légère contre deux responsables scolaires du lycée Musema
Next Gitega : manque de carburant malgré la hausse du prix à la pompe