Rumonge : la ministre de la santé reconnaît le détournement des fonds à l’hôpital de province

Rumonge : la ministre de la santé reconnaît le détournement des fonds à l’hôpital de province

La ministre Sylvie Nzeyimana l’a déclaré ce mercredi lors de sa visite à l’hôpital de Rumonge (sud-ouest du Burundi). C’est après plusieurs jours de malentendu entre le personnel et les responsables de cet hôpital.Lors d’une réunion tenue jeudi dernier ,il a été découvert d’autres montants qui portent à plus de 91millions, l’argent détourné par le directeur et la directrice des finances de la plus grande structure sanitaire dans la province. (SOS Médias Burundi)

La ministre Nzeyimana s’est entretenue avec le personnel de l’hôpital qui réclamait sa visite depuis plusieurs mois pour exprimer leur mécontentement. Après l’entretien avec les chefs de service, elle a dit que la mauvaise gestion de l’hôpital est due à un problème de leadership.

« Des patients qui se font soigner à l’hôpital de Rumonge sont mal accueillis et mal soignés. L’hôpital manque de matériel, des médicaments et des réactifs de laboratoire.Les activités se font dans un climat de tension entre la direction et le personnel[…] », a-t-elle avoué.

La visite surprise de ce mercredi est intervenue au moment où le personnel de l’hôpital menaçait d’observer un mouvement de grève à partir de la semaine prochaine.Les salariés dénoncent un dysfonctionnement de cet hôpital et un détournement d’un montant de plus de 91 millions de francs burundais par le directeur et la directrice en charge des finances de la plus grande structure sanitaire de la province.

À deux reprises, la dernière en date s’étant déroulée le 24 mars, les deux responsables n’ont pas réussi à justifier le retrait de cet énorme montant lors de réunions organisées par le comité de gestion de l’établissement sanitaire.

Le directeur de l’hôpital est membre influent du parti CNDD-FDD. C’est pour la deuxième fois qu’il dirige l’hôpital de Rumonge. Le docteur Ernest Nditoreye fut aussi directeur provincial de la santé à Rumonge.

___________________

Photo : Sylvie Nzeyimana, ministre de la santé à l’hôpital de Rumonge /Crédit-photo : RTNB

Previous Cibitoke : recrudescence des cas de viol
Next Burundi : vers une nouvelle hausse des prix du carburant?