Bijombo (RDC) : de nouveaux combats entre le Red Tabara et de groupes locaux

Bijombo (RDC) : de nouveaux combats entre le Red Tabara et de groupes locaux

Au moins huit personnes dont un civil ont été tuées dans de combats entre le groupe armé Red Tabara appuyé par les Maï Maï Illunga , et deux mouvements locaux. C’était ce samedi dans la journée. (SOS Médias Burundi)

C’est précisément sur le groupement de Bijombo, en territoire de Fizi dans la province du Sud-Kivu (Est de la RDC) que les heurts ont eu lieu.

Joseph. N , un habitant de Bijombo a indiqué à SOS Médias Burundi que « les rebelles de Red Tabara et les miliciens des Maï Maï Illunga ont attaqué les localités des villages de Kziba et Murara ».

Un civil a été tué, trois autres blessés, selon des sources locales.

Des miliciens Maï Maï accusent de leur côté des combattants de deux groupes de la communauté Banyamulenge à savoir Gumino du colonel Nyamusaraba et Twirwaneho de « nous avoir attaqués ».

« Nous avons tué sept combattants de Red Tabara et capturé un autre », a affirmé un combattant de Twirwaneho.

Un porte-parole de Red Tabara n’était pas disponible pour réagir à ces informations. Dans cette partie du Congo, des combats sont rapportés entre le Red Tabara et ses alliés d’un côté et la FDNB (Force de défense nationale du Burundi) et ses alliés de l’autre depuis décembre dernier.

Ce jeudi, de retour d’un mini sommet des chefs d’Etat de l’EAC sur la neutralisation des groupes armés à l’est de la RDC, le président burundais Évariste Ndayishimiye a invité « le Red Tabara à se rendre ».

__________________

Photo d’illustration :

Previous Nduta (Tanzanie) : la non rétribution des infirmiers affecte les réfugiés
Next Gitega : Malgré la grâce présidentielle, plusieurs détenus croupissent toujours à la prison de province