Cibitoke : découverte d’un corps

Cibitoke : découverte d’un corps

Le corps en décomposition de James Niyonzima a été découvert ce dimanche matin dans un chantier d’extraction de minerais sur la colline de Rusororo, en commune de Rugombo, de la province de Cibitoke (nord-ouest du Burundi). Sa famille exige la lumière sur sa mort. (SOS Médias Burundi)

Des témoins indiquent que le corps de James Niyonzima en décomposition a été retrouvé dans une fosse d’un chantier d’orpaillage sur la colline de Rusororo.

Des sources locales précisent que cet orpailleur était avec des amis dans un bistrot vendredi mais qu’il n’est pas rentré chez lui.

« Niyonzima, âgé de 25 ans a été tué en cours de route et puis jeté dans un fossé d’extraction des minerais, » explique un orpailleur en colère.

« Tout son corps présentait des blessures qui démontrent qu’il a été assassiné à coups de machette. On n’arrive pas à comprendre les raisons derrière l’assassinat de cet homme qui vivait en harmonie avec son entourage et ses collègues », regrettent des orpailleurs à Rusororo.

La famille de la victime demande à la justice de « mener une enquête sérieuse afin d’arrêter les auteurs de son assassinat ».

L’ administrateur communal communique que « cette personne serait morte suite à éboulement d’une montagne qui s’est effondrée sur elle alors qu’elle était occupée à l’extraction illicite de l’or ».

Gilbert Manirakiza répond à la famille en colère d’attendre le résultat d’une enquête policière en cours.

_______________

Photo : le lieu où le corps a été retrouvé

Previous Bugarama : un représentant local du CNDD-FDD interdit à deux individus de faire un commerce sur leur colline
Next Photo de la semaine-Ituri (RDC) : plus de 150 mille déplacés accueillis en moins de deux semaines