Meheba (Zambie) : un réfugié burundais porté disparu

Meheba (Zambie) : un réfugié burundais porté disparu

Il s’agit du réfugié burundais Simon Ndabagiriye, 65 ans. Ses voisins n’ont plus de nouvelles de lui depuis plus d’un mois. Ils s’inquiètent. (SOS Médias Burundi)

Ndabagiriye , originaire de la province de Cibitoke (nord-ouest du Burundi) vit au camp de Meheba en Zambie depuis 1997.

Très connu au niveau du Bloc F qu’il occupait, ses voisins s’inquiètent.

“On le connaît bien et il était appelé affectueusement ici Mutama (sage ou vieil). Célibataire de 65 ans, cultivateur ici, il ne sortait pas normalement du camp. Alors, ça fait plus d’un mois qu’on ne le voit pas. On a cherché partout, on a forcé la porte de sa maison nous ne l’avons pas trouvé. On lance un cri d’alerte au HCR pour qu’il soit retrouvé”, rapporte un voisin de Simon.

L’ affaire a été portée au niveau de la représentation du camp et de la police qui indiquent avoir entamé une enquête.

Ses voisins pensent qu’il serait mort dans un village aux environs du camp car affirment-ils, il ne peut même pas aller travailler dans des centres urbains comme d’autres réfugiés ont l’habitude de le faire, ajoutant que son âge ne le lui permet pas.

Des réfugiés burundais de ce camp de Meheba, situé non loin de la capitale Lusaka, affirment avoir perdu l’espoir de le retrouver vivant.

Ce camp héberge plus de 27 mille réfugiés dont plus de 2 mille Burundais.

________________

Photo : la maison où habite le sexagénaire porté disparu

Previous Tanzanie : plus de deux mille Burundais ont regagné l'exil en moins de deux ans
Next Kirundo : confrontation entre des policiers et des militaires à une station-service