Kirundo : le tiers du carburant provincial détourné par le gouverneur

Kirundo : le tiers du carburant provincial détourné par le gouverneur

Le tiers du carburant destiné à la consommation de vehicules de Kirundo (Nord du pays) serait détourné par le gouverneur de province, Albert Hatungimana. Ce carburant serait destiné à alimenter le groupe électrogène pour arroser les oignons de Busoni (même province), selon le concerné. « Faux », indiquent des autorités administratives qui font savoir que le gouverneur alimente le marché noir. SOS Médias Burundi

Des autorités administratives à Kirundo disent que « le gouverneur de cette province est en train de souiller les autorités provinciales parce qu’il est à la tête de la vente illégale du carburant destiné à la province de Kirundo ». « Des camions citernes fournissent cinq mille litres de carburant au gouverneur en plus de mille litres qu’il reçoit officiellement chaque fois qu’il y a distribution de produits pétroliers. Le gouverneur explique que les cinq mille litres sont utilisés par le groupe électrogène pour arroser les oignons en commune de Busoni. Le carburant est plutôt vendu par un commissionnaire du nom de Hadj », critiquent des sources administratives.

« Un bidon de 20 litres de carburant suffit pour arroser les oignons du gouverneur situé sur le littoral du lac Rweru », explique un membre du conseil communal de Busoni. Les camions qui font le transport du matériel de construction s’approvisionnent chez le gouverneur et son chef de cabinet Éric Nduwayezu, indique une autorité provinciale.

Une commission policière a été envoyée de Bujumbura (capitale économique où est concentrée l’administration centrale) pour vérifier que ces champs d’oignons existent. « Cette commission n’a rien trouvé », nous révèle notre source. Des habitants de Kirundo se plaignent de cette situation et demandent au président de « démettre de leurs fonctions tous les fraudeurs. Le gouverneur, son chef de cabinet, le commissaire provincial de police, le responsable provincial des renseignements ainsi que l’administrateur de la commune de Kirundo », disent des habitants.

Previous Rutana : collecte forcée auprès des commerçants de la zone de Butezi
Next Bujumbura : 111 détenus ont bénéficié de la liberté provisoire