Nakivale (Ouganda) : des demandeurs d’asile burundais réclament leur rapatriement

Nakivale (Ouganda) : des demandeurs d’asile burundais réclament leur rapatriement

Des demandeurs d’asile burundais se disent déçus de n’avoir pas été bien accueillis pendant plus d’une année. Pour manifester leur colère, ils dorment à la belle étoile sur les bords de la route à côté des bureaux des officiels au camp de Nakivale. Ils réclament de rentrer au Burundi. (SOS Médias Burundi)

Depuis plus de deux mois, des Burundais sans papiers demandeurs d’asile font un sit-in, amassés tout près des bureaux des officiels au camp de Nakivale.

« Plus de 3/4 d’entre eux veulent pour le moment avoir le statut de réfugié afin d’obtenir le droit d’être rapatriés. Ils sont plus de 120 personnes et dorment à la belle étoile », raconte une source proche de l’administration locale.

En juin dernier, le bureau du premier ministre chargé des réfugiés a pris la moitié d’entre eux et les a mis dans le centre d’accueil pour la vérification de l’éligibilité au statut de réfugié. Plus de 90% n’étaient pas éligibles car certains d’entre eux vivaient à l’extérieur du camp de Nakivale.

« Il y en a qui sont venus chercher du travail pour leur survie quotidienne en Ouganda. Arrivés ici au camp, ils disent qu’ils ont obtenu l’autorisation de passer même trois ou quatre ans en Ouganda, alors que les services du bureau du premier ministre et du HCR s’occupent de ceux fraîchement arrivés en provenance du Burundi. Cela complique leur accueil et demande d’asile », explique un volontaire de la Croix Rouge.

À Nakivale, d’autres réfugiés recommandent au HCR de bien gérer ce mouvement. Ils sont inquiets que cela cause l’insécurité.

Ce camp compte plus de 40 mille réfugiés burundais.

_____________________

Photo : une pancarte indiquant le camp des réfugiés de Nakivale

Previous Cibitoke : plusieurs ménages des communes de Rugombo et Buganda fuient la famine vers la RDC
Next Lusenda (RDC) : les Maï Maï rackettent les réfugiés burundais