Lusenda (RDC) : les Maï Maï rackettent les réfugiés burundais

Lusenda (RDC) : les Maï Maï rackettent les réfugiés burundais

Plusieurs réfugiés pratiquent l’agriculture dans les hautes montagnes surplombant la zone de Lusenda, abritant le camp de réfugiés burundais de Lusenda. Les concernés disent être harcelés et traumatisés par les miliciens Maï Maï qui érigent des barrières et les rackettent. (SOS Médias Burundi)

Chaque personne doit payer une somme de deux mille francs congolais (légèrement supérieur à un dollar) pour passer.

La majorité des Burundais qui sont harcelés sont des agriculteurs qui ont des champs de cultures dans les montagnes surplombant le camp de Lusenda ou ceux qui s’y rendent pour faire le charbon de bois.

Les réfugiés burundais qui se sont confiés à SOS Médias Burundi demandent aux autorités congolaises d’agir.

La situation pousse beaucoup de Burundais à retourner chez eux. Éric Ndayishimiye est parmi eux. Il est rentré le 13 juillet. Il a indiqué à notre reporter avoir pris la décision suite à l’insécurité qui persiste dans le camp.

Lusenda est un camp situé dans le territoire de Fizi, en province du Sud-Kivu à l’est de la RDC. Selon la commission nationale en charge des réfugiés, il héberge encore plus de 260 mille réfugiés burundais.

L’année dernière, toutes les vaches du camp ont été pillées par les Maï Maï.

____________________

Photo d´archives : vue aérienne d’une partie du camp de Lusenda, crédit photo HCR

Previous Nakivale (Ouganda) : des demandeurs d'asile burundais réclament leur rapatriement
Next Uvira (RDC) : les responsables militaires des pays de l’EAC ont visité Uvira