Nord-Kivu : environ 150 mille déplacés et réfugiés de Rutshuru en difficulté

Nord-Kivu : environ 150 mille déplacés et réfugiés de Rutshuru en difficulté

Les chiffres sont donnés par la société civile de Rutshuru en province du Nord-Kivu (est de la RDC). Il s’agit des habitants ayant fui des combats entre le M23 et l’armée congolaise au cours de ces derniers mois. La société civile indique que les déplacés et les réfugiés mènent une vie très difficile et qu’ils manquent presque de tout. Elle demande au gouvernement de prendre en main la situation. (SOS Médias Burundi)

L’alerte a été lancée vendredi dernier par Aimé Mukanda Mbusa au nom de la société civile de Rutshuru en province du Nord-Kivu. C’était à l’occasion de la célébration de la journée mondiale de l’aide humanitaire.

« Nous avons répertorié au moins 150 mille déplacés et réfugiés congolais en Ouganda, dans les grandes agglomérations du territoire de Rutshuru, en ville de Goma et dans des familles d’accueil », a-t-il détaillé.

Il déplore les mauvaises conditions de vie des intéressés et appelle au gouvernement d’intervenir.

« […], même le peu qui est donné par des organisations humanitaires est mal géré. Les vulnérables n’en bénéficient pas pleinement », a-t-il regretté.

LIRE AUSSI

Rutshuru- Nord-Kivu : 15 personnes tuées par le M23 et plusieurs autres réfugiées en Ouganda (Société civile locale)

Selon la société civile de Rutshuru, l’effectif concerne seulement les habitants qui ont fui leur ménage depuis novembre 2021. Ils sont originaires des villages des groupements de Bweza, Jomba, Kisigari et Busanza.

_______________

Photo d’archives : des habitants fuient la zone de combats à Rutshuru

Previous Kirundo : des autorités impliquées dans le commerce clandestin de carburant
Next Tanzanie : le HCR demande à la Tanzanie de diminuer les détentions de réfugiés burundais