Mugamba : un retraité de la police mort dans des circonstances obscures

Mugamba : un retraité de la police mort dans des circonstances obscures

Le corps de Melchior Buso, un retraité de la police , originaire de la zone de Kivumu dans la commune de Mugamba en province de Bururi (sud du Burundi) a été découvert non loin d’une position de police samedi 8 octobre 2022. Quatre jours après cette découverte macabre, le corps reste à la morgue de l’hôpital de Rutovu (sud). La famille exige une enquête pour déterminer les circonstances de sa mort avant son inhumation. (SOS Médias Burundi)

La famille de ce retraité de la police nationale du Burundi (PNB) demande aux autorités administrative et policière de la commune de Mugamba de donner la lumière sur les circonstances de sa mort.

« Le corps de Melchior Buso a été retrouvé dans la journée de Samedi 8 octobre 2022 vers midi près d’une position policière au chef -lieu de la zone de Kivumu. Son corps présentait des signes qui font croire à un assassinat. Il avait du sang dans la bouche et dans le nez », disent des habitants qui ont vu en premier le corps. L’ancien membre des forces de l’ordre avait disparu la veille.

« Il rentrait du centre de négoce de la colline de Gishishima située à 200 mètres de la même position de police de la zone de Kivumu.
Nous avons alerté la police locale qu’il n’est pas rentré à son domicile mais les responsables de cette position sont restés indifférents », se rappelle un membre de sa famille.

Après la découverte du cadavre, la police y a dépêché un officier de police judiciaire pour faire un constat.

Jusqu’à maintenant, la famille refuse de procéder à son enterrement. Elle exige une enquête approfondie et indépendante.
Le corps est à la morgue de l’hôpital de Rutovu.
La famille reste convaincue que M. Buso a été tué.

_______________

Photo d’illustration : le chef-lieu de la commune de Mugamba

Previous Rumonge : le prix des produits vivriers de plus en plus en hausse
Next Bubanza : cinq mille ménages expropriés demadent d'être relocalisés