Nakivale (Ouganda) : distribution des savons

Nakivale (Ouganda) : distribution des savons

Dans le cadre de la prévention des maladies des mains sales, le HCR et ses organisations- partenaires entre autres procèdent à la distribution du matériel d’hygiène. Des réfugiés du camp de Nakivale en Ouganda s’en réjouissent. (SOS Médias Burundi)

Cette activité concerne tous les villages du camp de Nakivale et chaque personne reçoit trois savons.

L’ONG « Alight» qui s’occupe du volet hygiène explique qu’elle veut lutter contre les maladies des mains sales surtout le choléra qui apparaît souvent dans le camp.

La campagne est aussi soutenue par le HCR et les ONGs comme Medical Team International (MTI) et NSAMIZI, chargée de l’eau et l’assainissement.

Ces ONGs humanitaires dressent un bilan accablant. « Durant l’épidémie de choléra qui a eu lieu entre 2018 et 2020, plus de 50 personnes sont mortes. Nous voulons limiter les dégâts », disent leurs agents.

Les réfugiés du camp de Nakivale se réjouissent de cette activité.

« Je suis vraiment ravie de recevoir des savons. Ça faisait longtemps que je n’en avais pas. Je remercie vivement le HCR qui a encore pensé à nous afin de pouvoir nous protéger contre les maladies diarrhéiques », estime une mère trouvée sur le point de distribution.

Le camp venait de passer plus de quatre mois sans une telle distribution.

« Je pensais que l’opportunité de recevoir des savons n’aura plus lieu, mais à ma grande surprise la- voici. En 2020 j’ai perdu ma femme enceinte suite à l’épidémie du choléra. Le savon qui s’achetait à 4000 shillings est vendu à 7000 shillings aujourd’hui. Avec cette distribution de savons, on espère que les prix vont diminuer car plusieurs savons vont se retrouver sur le marché », ajoute un réfugié burundais.

Le camp de Nakivale compte plus de 140 mille réfugiés dont plus de 33 mille Burundais.

__________________

Photo : une pancarte indiquant le camp des réfugiés de Nakivale

Previous Nord-Kivu : les FARDC annoncent la mort de quatre civils lors des heurts avec le M23
Next Burundi-UE : l’Union européenne blanchit le premier ministre Gervais Ndirakobuca