Ituri : cinq cadavres découverts au village de Mabiti

Ituri : cinq cadavres découverts au village de Mabiti

La découverte macabre (deux hommes, une femme et deux fillettes) a eu lieu ce mercredi au village de Mabiti. C’est près de la cité de Komanda, Chefferie de Basili en territoire d’Irumu (province de l’Ituri, est de la RDC). Les victimes ont été identifiées et auraient été tuées par des assaillants, selon le président de la communauté Yira. (SOS Médias Burundi)

Ce sont des cultivateurs qui ont découvert les cadavres, selon des sources locales.

« Des cultivateurs ont répondu à l’appel du chef de la Chefferie de regagner leurs champs. Arrivés à Mabiti, ils sont tombés sur des hommes armés d’arcs et flèches. Ces derniers ont commencé à chasser les cultivateurs », racontent des témoins.

Ils précisent que sur 26 cultivateurs partis dans les champs, seuls 13 sont revenus, les cinq victimes ayant été reconnues comme faisant partie du groupe.

« Nous avons reconnu deux hommes, une femme et deux fillettes. Ils étaient avec nous. Mais nous ne sommes ici que 13 et nous ne savons pas ce qui serait arrivé à huit autres membres de notre groupe », témoignent des rescapés hébergés actuellement dans un camp militaire pour leur sécurité.

Le président de la communauté Yira à Irumu a condamné l’attaque. Il demande au gouvernement de protéger la population en général et les membres de sa communauté en particulier.

Les cinq victimes s’ajoutent à treize autres civils tués dans cette même entité à Masome, il ya deux semaines.

Jusqu’à présent, aucun groupe armé n’a revendiqué l’attaque dans cette partie du Congo où pullulent plusieurs mouvements rebelles dont les ADF (Forces Démocratiques Alliées) considérées par les Nations-Unies et les États-Unis comme un groupe terroriste.

__________________

Photo d’illustration : un rond-point dans la ville d’Ituri

Previous Covid-19 : le Burundi affirme avoir gagné la bataille contre l'épidémie
Next Nord-Kivu : l'armée et le M23 s'affrontent à Rutshuru près de la RN2